Eric BOISSET, Le Grimoire d’Arkandias [série], collection « Les Fantastiques », Edition Magnard Jeunesse

Trilogie fantastique se déroulant de Juin à Août l’été des 11 ans des héros, alors au collègeTome 1 (paru en 1996) : Le Grimoire d’Arkandias

Théophie Amoretti et Bonaveture Doulouméo sont BBF bien que très différents : l’un est d’origine italienne, blond, rat de bibliothèque alors que l’autre est d’origine antillaise, donc brun et crépu, génie des maths et doué naturellement pour la musique (flûte). Un jour, Théophile consulte par hasard à la bibliothèque un grimoire de magie rouge. Un homme inquiétant, Agénor Arkandias, comprenant qu’il compte exploiter la recette de la bague d’invisibilité, le met en garde à plusieurs reprise des dangers encourrus. Les deux amis ne tiennent pas compte des avertissements et les ennuis commencent …

Tome 2 (paru en 1998) : Arkandias contre-attaque

Ayant trompé Arkandias qui avait monnayé son aide contre la possession de la bague d’invisibilité, les deux amis se mettent en tête d’aider leur camarade Bartosek, accusé à tort d’avoir renversé du mercure (ingrédient nécessaire à la confection de la bague d’invisibilité) dans la classe de biologie de Mr Van Effenterre. Seule la confection du diadème de Sujétion peut les aider. Les ennuis continuent …

Tome 3 (paru en 1999) : Le Sarcophage d’Outretemps

Samantha (souris blanche) et Pacôme (poisson rouge se prenant pour son héros favori, Flipper le dauphin), les animaux de compagnie de Théophile, sont les victimes innocentes d’un gros chat roux, passé par la fenêtre de la chambre. Inconsolable, Théophile trouve la solution à son chagrin dans le grimoire de magie rouge : en utilisant un sarcophage d’Outretemps, il pourra revenir dans le passé et éviter la catastrophe ! Arrivera-t-il à temps ?

Adaptation Cinéma (sortie sur les écrans le 22 Octobre 2014) :

Adaptation du tome 1 de la Trilogie d’Arkandias qui n’a plus rien à voir avec ce qui m’avait plu dans le livre. Donc j’ai été déçue …

Commercialement, les liens d’amitié unissant les protagonistes d’Harry Potter sont exploités à fond  : Bonav’, Laura et Théo fabriquent une bague d’invisibilité dont Théo a trouvé la recette dans un vieux grimoire trouvé à la bibliothèque car Théo souhaite échapper à son destin de « boloss ». Victime de 3 sorcières, Théo reste bloqué dans le temps. Arkandias est peut-être le seul à pouvoir les aider !

Mon avis :

J’ai aimé cette série addictive niveau fin de cycle 3-6è/5è pour son hymne à l’entraide et à l’amitié. Pour une fois, le second héros (Bonaventure Doulouméo) était un héros positif ET de couleur (ce qui n’apparait plus dans le film et faisait la force du livre) avec des valeurs morales élevées (respect des autres), éloigné des stéréotypes du (bon) sauvage …

Mes regrets :

L’auteur a confondu dans sa trilogie collège et lycée, Martinique et Guadeloupe. De plus, les solutions aux défis proposés aux héros manquent de finesse dans leur apparition. Elles auraient mérité d’être davantage annoncées en amont …

Mon avis :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s