Delphine PERRET, illustrations Sébastien MOURRAIN, Bigoudi, Editions Les Fourmis Rouges, 2014

Album sur la vieillesse

Dans une ville qu’on imagine être New York (gratte ciels de 156 étages et taxis jaunes) vivent Bigoudi, une vieille dame à la retraite active et l’amour de sa vie, son bouledogue français, Alphonse. Un jour, Alphonse disparaît … Bigoudi retrouvera-t-elle goût à la vie ?

Mon avis :

Un album en noir et blanc où les couleurs symbolisent/soulignent les interactions sociales avec l’extérieur :

  1. les amis (Béatrix, Mr Yamakasi (l’homme du parc))
  2. les rendez-vous quotidiens en ville (Luigi et son café, Orlando le coiffeur, Georges le boucher, Elliott le vendeur de hot dog, Ella la vendeuse de chaussure, Edna et Bjorn du cours de poterie, Tom et Mercedes du centre de remise en forme canin)

Finalement, même dans une grande ville, le monde tient en quelques rues (voir la dernière illustration) et quelques « happy few » : avec l’âge, la « Société » se réduit comme peau de chagrin …

On se demande néanmoins où se trouve la famille de Bigoudi : pas de photos dans l’appartement, pas de visite … Est-ce à dire que ce qu’il reste à une célibattante à la fin de sa vie c’est son chien, support de toute affectivité ?

Un bel album pour amorcer une réflexion sur « le 3ème âge » et sa solitude …

Publicités
Cette entrée a été publiée dans album. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s