Marie-Sabine ROGER, trente-six chandelles, collection « la brune au rouergue », Editions du Rouergue, 2014

PRIX PRICE MINISTER Plaisir de la lecture, Originalité du livre et Meilleur roman français

Saga familiale hilarante et fantaisiste

Mortimer DECIME est la 6ème génération d’hommes. Dans sa famille, les hommes, tous fils unique, meurent le jour de leur anniversaire, à 36 ans. Aussi, la date fatidique approchant, Mortimer donne-t-il sa démission et dénonce son bail, met ses affaires en ordre, dit adieu à ses amis … Seulement voilà, il ne meurt pas … Pourquoi ?

challenge rentrée Littéraire de Mme Hérisson 2014   Mon avis : Un coup de cœur !

L’humour de ce récit, fantaisiste s’il en est (un homme échappe à sa mort annoncée), trouve son expression dans le champ lexical de la mort  en lien avec la stylistique (lapalissades, traits d’humour noir, comparaisons, métaphores, étymologie …). Le résultat, paradoxalement, célèbre la vie !

Les personnages

  1. le couple Pâquerette/Nassar, pétri de bienveillance et de gentillesse
  2. le couple Mortimer/Jasmine, alliance improbable de silence et d’art

s’opposent et se complètent pour mieux se mettre en lumière l’un l’autre. Il manque aux plus jeunes (2) ce que les plus vieux (1) ont trouvé au premier regard.

La chute de la saga familiale, réaliste pourtant, est inenvisageable tant la fantaisie du récit nous emmène vers un ailleurs possible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s