Gisèle CASADESUS avec Eric DENIMAL, Cent ans, c’est passé si vite, collection « En toute liberté », Edition Le Passeur, 2014

Mémoires sous forme d’Abécédaire – itinéraire intérieur

La vie de Gisèle CASADESUS, comédienne au Français, est un acte de foi envers

  • son métier
    « Le talent, c’est avant tout se connaître soi-même et ne pas s’aveugler (…), garder la tête froide. Le comédien de talet (…) pense jeu, (…) le comédien médiocre (…) je » (p.49)
    « Comédienne (…) un acte de foi permanent (…) s’investir, tout donner et vivre ! » (p.132)
  • sa famille
  • sa ville (Paris (Montmartre) et l’île de Ré)

Mon avis : La Vie comme Acte de Foi permanent entre Jeu et Je
Ce livre de mémoires oscille entre

  1. les conseils de vie d’une arrière arrière grand-mère
  2. l’itinéraire intérieur
    1. familial (cf arbre généalogique des Casadesus, famille d’origine catalane et russe, matrifocale)
    2. humain (garder les pieds sur Terre)
    3. artistique (anecdotes sur le métier, Camille Fauré poussant sa poussette et Saint Saëns la tenant sur ses genoux)
    4. intellectuel (travailler, toujours travailler)
    5. spirituel (lecture quotidienne de la Bible)

vers la sérénité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s