Pedro ALMODOVAR, Talons aiguilles, 1992

Film – Comédie Dramatique

Après des années d’absence, Becky Del Paramo, célèbre chanteuse pop des années soixante, rentre à Madrid pour trouver sa fille Rebecca, présentatrice d’une chaîne de télévision, mariée à un de ses anciens amants, Manuel. Becky comprend vite que le mariage de Rebecca est un naufrage surtout quand Manuel lui propose de reprendre leur ancienne relation. Une nuit, Manuel est assassiné… QSui a commis le meurtre Becky, Rebeca ou une autre maîtresse, Isabel ? Toutes nient être impliquées. Le soir des obsèques pourtant, Rebeca s’accuse du meurtre, au cours du journal télévisé, en direct… Pourquoi ?

talons aiguilles   Mon avis :

Dans mon souvenir, j’ai regardé/écouté l’Espagne pour la première fois avec ce film et sa bande-son chantée par Luz Casal (« Piensa en Mi »)…

C’est un film où la noirceur s’exprime en couleur. En espagnol, talons aiguilles se dit « talons éloignés », ce qui permet un jeu de mots intraduisible :

  • les talons éloignés sont ceux de la mère intermittente (Marisa Paredes), dont la fille (Victoria Abril) s’est toujours sentie privée, au point de rester une femme-enfant, incomplète et démunie
  • il caractérise également leurs relations inextricables
Publicités

3 réflexions sur “Pedro ALMODOVAR, Talons aiguilles, 1992

  1. Pingback: Le mois espagnol, c’est parti ! | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s