Nicolas JUNCKER, La Vierge et la Putain, collection « Treizeétrange », Editions Glénat, 2015

challenge le mois anglais chez myloubook     Diptyque – Coffret de 2 BD / Romans Graphiques – Biographies politiques d’Elisabeth Ière, la « Reine Vierge » d’Angleterre et de Marie Stuart (la putain)

Entre or et sang, deux portraits sans concession

  • d’une bâtarde devenue reine par la grâce de Dieu
  1. froide jusqu’à la frigidité
  2. calculatrice (pragmatique ?)
  3. cruelle (fine politique ?)

ou

  1. psychorigide
  2. hystérique

à moins qu’elle ne soit

  1. l’objet des phantasmes les plus fous de
    1. son peuple
    2. ses Lords
  • D’une fille légitime mais catholique
    1. cousine d’Elisabeth Tudor, Reine de France à 16 ans (veuve à 18), reine d’Ecosse, héritière du Trône d’Angleterre
    2. (très) belle, (trop) intelligente et (pas assez ?) spirituelle
      1. une beauté régicide associée à une absence totale de scrupules, n’hésitant pas à s’offrir en sus de son royaume (pour le garder ?)

Mon avis :

Un parler cru, voire vulgaire qui a le mérite d’expliciter la politique de l’époque avec les mots d’aujourd’hui.

Mon bémol :

Le point de vue « machiste » de l’auteur (à moins qu’il ne rende celui de l’époque ?), à savoir qu’une  femme de pouvoir ne peut être qu’une

  • hystérique
  • pute
Publicités

2 réflexions sur “Nicolas JUNCKER, La Vierge et la Putain, collection « Treizeétrange », Editions Glénat, 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s