Aristophane, Les Oiseaux, Lysistrata, Editions Les Belles Lettres, 1977

2 pièces de théâtre

  1. Les Oiseaux
    1. 2 citoyens, Pisthétairos (Fidèle Ami) et Evelpidès (Bon Espoir) quittent Athènes pour une endroit où ils pourront vivre tranquille avec les oiseaux. Thérée (La Huppe) convoque les autres oiseaux de la création. Ils leur exposent leur projet : construire Coucou-des-Nuées, une ville entre Terre et Ciel qui interceptera les messages entre les dieux et les hommes … Poussés par la faim, les dieux accepteront ils d’abandonner la souveraineté aux oiseaux et donneront ils Royauté en mariage à Pisthétairos ?
  2. Lysistrata
    1. L’Athénienne Lysistrata a réuni les femmes d’Athènes, de Sparte, de Béotie et de Corinthe, lasses de la guerre, pour contraindre les hommes à faire la paix. Leur moyen ? La grève du sexe et la prise de l’Accropole où elles se sont barricadées, empêchant les hommes d’accéder au Trésor …

Ces 2 comédies furent représentées à Athènes l’une aux grandes Dyonisies (février) de 414 (Les Oiseaux) et l’autre aux Lénéennes (fin janvier) de 411.

Pacifiste convaincu, Aristophane désapprouvait

  1. les expéditions lointaines et aventureuses
  2. l’esprit de conquêtes

de ses concitoyens à une époque où l’impiété

  • mutilation des Hermès
  • parodie des mystères

conduisait les Athéniens à l’exil sur le champ de bataille (guerre avec la Sicile, contre les Lacédémoniens).

Dans Les Oiseaux, il utilise le procédé de la Cité Idéale pour faire comprendre à ses contemporains leur égarement (sottise ?) dans l’exploitation de la crédulité et l’enseignement immoral des Sophistes. Dans Lysistrata, il tente de mettre fin à la guerre entre Athéniens et Lacédémoniens qui ruinent toute l’Hellade et prépare son asservissement par les Barbares …

Publicités

3 réflexions sur “Aristophane, Les Oiseaux, Lysistrata, Editions Les Belles Lettres, 1977

  1. Pingback: A.I.D.A.S., « Les Oiseaux  (d’après Aristophane) | «Mes Madeleines

  2. Pingback: Samuel GALLET, Issues, Editions Espaces 34, 2016 | En Quête

  3. Pingback: A.I.D.A.S., « Les Oiseaux  (d’après Aristophane) | «En Quête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s