Roland GORI, La fabrique des imposteurs, Editions Les Liens qui Libèrent, 2013

Essai de psychanalyse sociétale sur

  • le respect de la (des) norme(s) et son contraire, l’imposture
  • la faillite du Politique

Le monde est une comédie sociale des mœurs et fabrique des identifications sur lesquelles nous construisons notre propre singularité.
L’Imposteur y joue le rôle du caméléon et

  1. trouve sa substance/consistance dans le semblant du discours social
  2. est mis sur cette voie par un autre dont il attend la reconnaissance

C’est donc une victime consentante qui s’adresse à un public de victimes dont la subjectivité « naufragée dans les tempêtes du social (…) prédispose au(x) jeu(x) de l’illusion. »

Mon avis :

  • Le Paradigme de Ash (tendance à se ranger sans réflexion critique aux normes du groupe majoritaire)
  • l’apathie (résultat de pressions normatives des influences sociales auxquelles nous sommes soumis)

participent à la faillite de la démocratie au profit

  1. du néolibéralisme
  2. de la globalisation marchande et financière

Mon bémol :

Dans une société où les coupables (les imposteurs) sont aussi des victimes, qui la Justice doit-elle punir ? La société elle-même ? Comment, quels moyens juridiques mettre en place ?

La solution ne serait-elle pas en notre propre effort individuel d’éducation (parcours scolaire et formation(s) à vie par DIF, CIF, etc …) ? Autour de moi, j’en vois peu prêts à suivre ce chemin, même si le monde politique (qui n’y voit que des avantages (désengagement de l’Etat Providence …)) suit ce virage depuis un certain temps …

Publicités

2 réflexions sur “Roland GORI, La fabrique des imposteurs, Editions Les Liens qui Libèrent, 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s