Jean-Michel THIBAUX, La croisade des voleurs, collection « Terres de France », Editions Presses de la Cité, 2015

Roman se déroulant entre Toulon et Jérusalem, de 1096 à 1099

Anne est la fille de Mains d’Or, le roi des voleurs de la bonne ville de Toulon. Quand l’homme qu’elle aime en secret part pour la 1ère croisade, elle convainc sa famille de l’accompagner … Parviendront-ils tous à Jérusalem ?

Mon avis :

L’auteur (http://jean-michel-thibaux.com/accueil_038.htm) achève là (il est mort en mars 2015) sa plongée romanesque historique entre Provence et Occident (Les âmes brûlantes, La fille du Templier, Le Templier du Pape). Traduit en 13 langues, il avait été consacré en 2010 pour l’ensemble de son œuvre en recevant le prix international de la ville de Saragosse en Espagne.

Mêlant Croisade des Gueux (sous la houlette de Pierre l’Ermite), Croisade des Barons (30.000 hommes en armes, du Nord, du Rhin, du Midi et d’Italie) et une histoire d’amour impossible, l’auteur, par ses partis pris, rappelle notre histoire contemporaine : à croire que les hommes n’apprennent jamais rien de l’Histoire !

 

 

Publicités
Cette entrée a été publiée dans roman. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s