[collectif], La sculpture, expression du vivant, PEMF, 2001

Documentaire (dossier) paru dans le magazine BT n° 1132 de décembre 2001

Ce que j’ai retenu :

Sculpter est l’une des plus anciennes activités humaines puisqu’on la retrouve dès la préhistoire (Vénus liées au culte de la fécondité) : donner du sens à la matière, recréer le réel en 3 dimensions, interpréter/confondre le réel et l’imaginaire (ambiguité de la lecture), matérialiser les sens, les émotions et les sentiments, exprimer l’éternité … Tout au long de son histoire, la sculpture, à mi-chemin entre architecture et peinture, interroge et parfois indispose

  1. Daumier et la révélation de la vérité profonde par une image sans concession
  2. Camille Claudel et le mouvement de la vie
  3. Giacometti qui essaie de capter l’essentiel de la présence humaine sans avoir recours à une ressemblance précise
  4. Germaine Richier et les insectes imaginaires
  5. Jean-Pierre Duprey, entre poésie et sculpture
  6. Sonja Brissoni et l’équilibre de l’esthétisme (belles proportions) par rapport à la beauté (ce qui émane de l’autre)

Mon avis :

Le dossier permet de

  • « voir » la création d’une sculpture en fer dans l’atelier de Germaine Richier
  • expose (très) succintement les évolutions de l’histoire de l’art dans le domaine de la sculpture
  • compléter mes infos sur Daumier et l’art de la caricature (j’ignorais que ses sculptures constituaient le point de départ de ses peintures et dessins)
Publicités

Une réflexion sur “[collectif], La sculpture, expression du vivant, PEMF, 2001

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s