Sieb POSTHUMA, Le fil d’Alexandre Calder, Editions Sarbacane, 2013

Album documentaire sur la genèse de l’œuvre de Calder

Alexandre ne quitte jamais son fil de fer et joue à reproduire des formes : pied, baldaquin, porte manteau, parapluie, bicyclette, portrait  … Un jour, il veut INVENTER quelque chose pour faire rire les autres ….

Mon avis :

Créer un monde à la mesure de son imagination à partir de rien ou presque rien (un fil de fer, de la couleur), comme seuls les purs peuvent le faire.

Un album poétique qui permet d’aborder l’œuvre de Calder mais non de l’expliciter : il faudra donc le coupler avec une visite d’expo ou des notions d’histoire de l’art dispensé par un adulte !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s