Tiphaine RIVIERE, Carnets de thèse, SEUIL, 2015

BD

Chroniques graphiques des galères d’une thésarde oscillant entre

  • solitude partagée (par le petit ami (du moins au début), les collègues de thèse)
  • cauchemar éveillé (personne ne me lit, personne ne me comprend, surtout pas ma famille)

Mon avis : Hilarant !

Tant d’autres se chargent de relater leur vie de thésard(e)

  1. http://lapinobservateur.over-blog.com/page/15
  2. http://doyoubnf.over-blog.com/
  3. http://passetathesedabord.blogspot.fr/
  4. http://cielmondoctorat.tumblr.com/
  5. http://www.journaldunthesard.fr/
  6. http://www.phdelirium.com/  etc … tous relatés en fin d’ouvrage

que la voie de Jeanne Dargan, compilant toutes les galères de façon caricaturale, ne pouvait manquer à l’appel !

La finesse des trouvailles graphiques pour exprimer les sentiments déclenchés par les soliloques universitaires (philactères p.115, orgasme sexuel d’un nageuse en pleine logorrhée verbale p110) alors même que l’on tente de décrocher le Saint Graal (devenir prof à la place du prof) déclenche le rire par l’absurde.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s