Ally Condie, Atlantia, Gallimard Jeunesse, 2015

Roman – Dystopie sous marine

Après la Division, il y a bien longtemps, 2 sœurs sirènes se sont disputées l’avenir d’Atlantia. L’une d’elle est morte, l’autre a survécu et a scellé le sort des enfants sirènes : ils sont élevés par le Temple et ne servent que les desseins du Ministre.

2 jumelles (Rio (1 enfant sirène) et Bay (nageuse hors pair)) s’apprêtent à faire le choix imposé depuis la Division entre

  1. vivre En-Haut (Terre polluée) et travailler jusqu’à la mort pour nourrir les habitants d’Atlantia
  2. vivre En-Bas (rester à Atlantia)

Est-ce le seul choix possible ou existe-t-il une voie médiane ?

Mon avis :

Un ouvrage

  • exaltant les mérites du « vivre ensemble » et des efforts que cela demande
  • exploitant le mythe grec des sirènes
    • sous la forme d’oiseau (ici des chauve-souris)
    • Emprise sur les humains par leur chant
    • impossibilité de rester longtemps à l’air libre (maladie des poumons noyés, changement génétique des enfants sirènes en pré-transformation ?)

qui se lit sans effort, à rapprocher de Les 100 sur le sujet de la division de l’humanité …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s