Antoine de MEAUX, Le Fleuve guillotine, Editions Phébus, 2015

Roman historique sur la (contre) Révolution Française (Lyon)

10 août 1792 : Aux Tuileries, les Jacobins massacrent, entre autres, les gardes suisses entourant le Roi et la reine de France, sous les yeux de Louis de Torbeil et son jeune beau-frère Jean de Pierrebelle (récente noblesse de robe issue de la magistrature).

27 septembre 1792 : La République est proclamée. Permettra-t-elle de débarrasser la France de la corruption installée depuis des siècles pour favoriser le libre épanouissement des talents dans l’égalité ?

1793 : A Lyon, dont le fleuve charrie les cadavres, théâtre de toutes les violences où les rumeurs vont bon train, colportant des nouvelles des troupes menées par des princes ou des bouleversements survenus à Paris, la ville est accusée de rébellion par la Convention révolutionnaire. S’y retrouvent côte à côte, des hommes qui se connaissent, s’estiment ou se haïssent : Louis du Torbeil, soldat revenu des Amériques, Jean de Pierrebelle, des oratoriens fidèles au roi, des prêtres réfractaires, des Jacobins furieux, des indécis qui s’enrôlent pour des tueries aventureuses …. Qui transcendera son destin ? Qui sera brisé ?

le fleuve guillotine par Antoine de Meaux  Mon avis : La roue tourne !

J’attendais autre chose de ce roman-fleuve sur la marche de la république des pauvres.

Mais je dois reconnaître que la confusion ressentie à la lecture

  • disparition des dates -il ne reste que les jours et les mois pour l’année 1793-,
  • typographie resserrée,
  • longueur du texte – 464 pages-,
  • pléthore de noms historiques ou inventés pour les besoins de l’histoire

sert le sujet : l’ordalie (purification par le sang) subie pendant cette période.

Tous égaux devant la guillotine, du roi au bourreau !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s