Exposition « Elisabeth Louise Vigée Lebrun » au Grand Palais du 23 septembre 2015 au 11 janvier 2016

Du règne de Louis XV à celui de Louis-Philippe, Élisabeth Louise Vigée Le Brun s’est imposée comme l’une des artistes majeures de sa génération

L’exposition

  1.  1ère rétrospective française à être consacrée à l’une des grandes portraitistes de son temps, à l’égal de Quentin de La Tour ou Jean-Baptiste Greuze (issue de la petite bourgeoisie, Elisabeth Louise Vigée Lebrun va trouver sa place au milieu des grands du royaume et notamment auprès du roi et de sa famille : elle devient le peintre officiel de la reine Marie-Antoinette), présente près de 130 œuvres de l’artiste, construisant un parcours complet à travers un oeuvre pictural majeur et une grande page de l’histoire de l’Europe.
  2. se constitue d’un parcours biographique en peinture et sculpture : adaptation de la pratique d’un art à une vie mouvementée
    1. Les techniques
      1. le pastel
      2. la peinture à l’huile
        1. peindre l’enfance et l’amour maternel
        2. l’élégance à la française
        3. portraiturer la famille royale et la cour
    2. Une politique ambitieuse
      1. EVL utilise l’autoportrait pour affirmer son statut et diffuser son image
        1. Ses tableaux, véritables icônes du bonheur de vivre se parlent, se répondent et se complètent.
        2. Son génie créateur s’exprime totalement par son parti-pris esthétique, dénué́ d’artifices qui révolutionne la mode féminine de l’époque. Il libère le corps des femmes pour en révéler leurs beautés naturelles.
        3. Genre mineur aux yeux de l’Académie, le portrait sera le genre majeur d’une nouvelle France en ébullition où le « moi social » prend souvent le dessus sur le « moi profond ». Pendant la Révolution, l’Émigration, le Consulat et l’Empire, elle vit et travaille en Italie, en Autriche, en Russie, en Angleterre et en Suisse. Elle y ouvre un dialogue très particulier avec les maîtres anciens et entre en compétition avec ses contemporains, souvent à son avantage

présentera 130 œuvres au Grand Palais et se poursuivra ensuite à New York du 9 février au 15 mai 2016 et à Ottawa au Canada du 10 juin au 12 septembre 2016.

Pour aller plus loin :

  1. Pour télécharger sur l’Appstore la version IPad de l’exposition : https://itunes.apple.com/app/elisabeth-louise-vigee-lebrun/id1031548674
  2. Pour télécharger la version EBook de son livre Souvenirs de Madame Louise-Élisabeth Vigée-Lebrun, Tome premier : http://www.gutenberg.org/ebooks/23019
  3. Voir également les articles suivants :
    1. Chez Eimelle : http://lecture-spectacle.blogspot.fr/2015/11/exposition-elisabeth-vigee-le-brun.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+LectureThtreSpectacleLivre+(Lecture+th%C3%A9%C3%A2tre+spectacle+livre)
Publicités

Une réflexion sur “Exposition « Elisabeth Louise Vigée Lebrun » au Grand Palais du 23 septembre 2015 au 11 janvier 2016

  1. Pingback: Alexandra De BROCA, La soeur du Roi, Editions Albin Michel, 2017 | En Quête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s