Enzo Enzo (née Körin Ternovtzeff)

Cette année, on fête les 20 ans de Juste quelqu’un de bien, LE succès qui m’a permis de découvrir cette immense artiste à la voix jazzy
En attendant, Enzo-Enzo sera bientôt :

  • le 8 octobre pour un concert en duo guitare-voix à Montlhéry (91)
  • le 14 octobre pour un concert en trio à Saint-Mandé (94)

Pour programmer Enzo-Enzo en concert, vous pouvez contacter
Gil Marsalla chez Directo Productions * + 33 6 23 40 43 33 * g.marsalla@directoproductions.com
Isabelle Struk (Tour Manager) * + 33 6 98 88 69 37 * isastruk@gmail.comm

Dans les années 80, elle fut bassiste du trio Lili Drop (rock), après avoir été occasionnellement « roadie » des éclairages du groupe Téléphone en 1978. Ces premiers essais solo (« Je veux jouer à tout » chez Virgin en 1982,  « Blanche Neige » chez CBS en 1984),  n’ayant eu qu’un succès fort moyen, Enzo Enzo tente une nouvelle expérience entre 1985 et 1987 en collaborant avec le chanteur franco-espagnol, Roé. Ensemble, ils forment un duo flamenco-rock, et composent même des musiques de ballet. Elle reprend en 1988 sa carrière solo et sort un nouveau 45 tours, « Pacifico ».

Elle m’a enchantée avec ses différents univers (une voix aérienne, parfois mélancolique ou jazzy) qu’elle modifie de rencontre en rencontres …

Albums, duos et participations

  • 1990 Enzo Enzo (son 1er simple « Les Yeux ouverts », une reprise du standard américain « Dream a little dream », se retrouve classée à la 10e place du Top 50, premier classement français dans les années 80. Le deuxième simple, « Deux minutes de soleil en plus », connaît le même chemin) s’écoule à 100 000 exemplaires
  •  1991 elle compose et interprète la chanson du film « L’homme au masque d’or », réalisé par Eric Duret. Elle enregistre également un duo avec Kent, « Ni plus ni moins », sur l’album de ce dernier, « Tous les hommes », duo qui préfigure leur collaboration scénique de 1995.
    • 1992 duo avec le chanteur Jacques Haurogné sur le titre de celui-ci, « Où en sont ils dehors ? » et elle écrit la chanson du film « Les Marmottes » d’Elie Chourakhi, sur une musique de Gabriel Yared.
  • 1994 Deux, s’écoule à  300.000 exemplaires (« Juste quelqu’un de bien », écrit par Kent, est un triomphe et envahit toutes les radios pendant des mois)
    • 1995 : Victoire de la musique de l’artiste interprète féminine et elle interprète ses chansons dans un film de Jacques Rivette, « Haut Bas Fragile »
  • 1997 Oui
    • Prix Raoul Breton
  • 1999 Enfin seuls (tournée du spectacle en duo avec Kent)
  • 2001 Le jour d’à côté (le 1er  simple « Ils s’adorent » est chanté en duo avec Rolando, chanteur brésilien du groupe Les Etoiles)
  • 2004 Paroli
  • 2006 Enzo Enzo participe à la création de « Cantate pour un cœur bleu » au festival des Musiques sacrées de Fès au Maroc. Cette œuvre écrite par Allain Leprest et Romain Didier fera par la suite l’objet d’un enregistrement (disque sorti en 2009)
  • 2007 Chansons d’une maman
  • 2008 3 histoires comme ça
  • 2009 Clap ! et Best of Toutim (compilation)
  • 2010 Têtue
    • livre-CD « Pinocchio court toujours », opéra pour les enfants de Romain Didier et Pascal Mathieu auquel Enzo Enzo a apporté sa contribution en endossant le rôle de la Fée bleue
  • 2011 Chansons d’une maman pour culottes courtes
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s