Alessandro MARI, Les folles espérances, Albin Michel, 2015

Prix Viareggio
Roman historique sur l’italie (en construction) au 19ème siècle – Fresque romanesque sur la jeunesse

  • du corps
  • de l’esprit
  • d’une nation

La quête du bonheur nourrit le monde de chaque héros de cette épopée italienne :

  1. Colombino, trimballe merde orphelin recueilli et élevé par le prêtre de la commune, espère se marier avec Vittorina. Devant le refus de sa future belle-mère, il part à Rome demander son aide au pape …
  2. Lisander, peintre portraitiste, espère devenir riche et célèbre parmi/grâce à l’aristocratie italienne. Les débuts du daguéréotype lui offriront-ils une porte vers la richesse ?
  3. Leda, orpheline enfermée au couvent par son oncle violeur, espère être délivrée par son amoureux, Lorenzo. A la mort de celui-ci, que deviendra-t-elle ?
  4. Le Capitao (de la Marine du Rio Grande do Sul) José Garibaldi et ses marins, exilés en Amérique du Sud (Brésil/Uruguay) verront ils leur idéal faner avec le temps et la constitution d’une famille ?

Mon avis : Une fresque magistrale entre désillusion et opportunité

Qu’est-ce que le bonheur ?

  1. une vie honnête, dévote et heureuse
  2. une famille issue de la femme/de l’homme que l’on aime
  3. ne pas abandonner son idéal, quelque soit les difficultés
  4. la nécessité de se libérer de l’ordre religieux et/ou social

Autant d’individus, autant de définitions … Tout comme le nombre de dialectes qui empêchent/retardent la constitution de cette nation naissante …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s