Gonzague SAINT BRIS, Louis XI le méconnu, Albin Michel, 2015

Biographie – Hagiographie
Essai sur la manière d’exercer le pouvoir

Né le 03/07/1423 dans un royaume ravagé par

  1. la guerre de 100 ans (toujours en cours)
  2. la guerre civile (dûe à l’anarchie suite à la folie de Charles VI au profit des ducs de Berry, de Bourgogne et d’Anjou)
  3. le désastre d’Azincourt (25/10/1415) qui engloutit la fine fleur de la chevalerie française
  4. le traité de Troyes (21/05/1420) faisant d’Henry V d’Angleterre un roi de France

marié à 12 ans et demi à Marguerite d’Ecosse (fille de Jacques Ier), jeune homme actif, audacieux, ambitieux, sûr de lui, il vécut à l’ombre de son père jusqu’à la conspiration de la Praguerie (Février 1440). Devenu l’otage de son roi, il fut réduit à un rôle de simple figurant. Veuf à 22 ans, il fit son apprentissage du métier de roi en administrant le Dauphiné (à 23 ans) à la naissance de son frère cadet, Charles « Le Téméraire ».
Sacré Roi de France le 15/08/1461, le roi-dauphin a 3 tâches à mener à bien pour réformer en profondeur le royaume de France

  1. Restaurer l’autorité
    affirmer l’autorité du roi
    renforcer l’absolutisme (début de l’autocratie)
  2. Apporter la stabilité aux campagnes ravagées par les écorcheurs et pressurées par la noblesse féodale
  3. Maintenir la paix
    gages de la reprise en profondeur de la grande nation paysanne qu’est la France au début du 15ème siècle

Parviendra-t-il en dépit de l’opposition des conjurés de la Ligue (p.98-99) à faire primer l’intérêt général sur l’individualisme ?

Mon avis : Administrer la France sans les moyens politiques, financiers et militaires adéquats est impossible …

Un essai traçant le portrait de l’homme politique idéal dans la lignée des rois-chevaliers capétiens.

Un ton enlevé voire lyrique rendant à César ce qui est à César, à l’histoire de France son patrimoine culturel et politique :

  1. l’invention de la stratégie militaire dite de « la force de frappe » et création d’une armée permanente
  2. création de l’ordre de St Michel (dont la Légion d’honneur héritera des statuts)
  3. restauration de (l’administration de) l’Etat
    1. début de l’absolutisme monarchique (cf Louis XIV) permettant de juguler la hiérarchie de l’Eglise et d’écraser la puissance de la noblesse en s’appuyant sur le tiers état qui lui doit tout (élévation sociale + stabilité politique + paix retrouvée)
    2. remise en culture des terres abandonnées
    3. développement du commerce et de l’industrie
    4. création du premier réseau de poste
    5. Justice : inamovibilité des magistrats
    6. création
      1. d’une monnaie forte : l’écu neuf et l’écu soleil
      2. de la fiscalité : la taille et les aides (gabelle et décimes)
    7. encourage les expéditions lointaines
    8. rôle essentiel dans le mécénat culturel
Publicités

Une réflexion sur “Gonzague SAINT BRIS, Louis XI le méconnu, Albin Michel, 2015

  1. Pingback: Victor HUGO, Notre-Dame de Paris, collection « Manuscrit , Editions des Saints Pères, 2016 | «Mes Madeleines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s