Mona CHOLLET, Beauté fatale – Les nouveaux visages d’une aliénation féminine, Editions La Découverte/Poche, 2015

Essai sociologique sur la tyrannie du look, basé sur des exemples pris dans la culture populaire


Ce que j’ai compris :
La vocation traditionnelle de la femme est de

  1. se faire belle
  2. materner

donc d’être un objet… En aucun cas de raisonner ou de contester, donc d’être un sujet !
Tout l’enjeu du livre est de donner les clefs aux femmes pour passer

  1. de l’état d’objet à celui de sujet
  2. de l’ignorance à la conscience

Mon avis :

Une pensée à méditer sur le retour de bâton (pression sociale) que subisse les femmes depuis

  • la maîtrise de la fécondité
  • l’indépendance économique

La prison immatérielle dans laquelle les maintiennent, dans un état de subordination, la société, les hommes et les femmes elles-mêmes, ne produit que du masochisme !

Publicités

Une réflexion sur “Mona CHOLLET, Beauté fatale – Les nouveaux visages d’une aliénation féminine, Editions La Découverte/Poche, 2015

  1. Pingback: Elizabeth ROSS, Belle Epoque, Editions Robert Laffont, 2013 | Mes Madeleines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s