Ensemble XVIII-21 Le Baroque Nomade, Melothesia Aethiopica, Evidence Classics, 2015

CD – Reconstitution historique entre la musique baroque et les musiques extra-européennes, ici l’Ethiopie
Ils ont fêté leurs 20 ans en 2014
http://xviii-21.com/spip/spip.php?article94


Le nomadisme et le voyage sont l’essence même du projet artistique de l’Ensemble XVIII-21. Sous l’impulsion de directeur artistique, Jean Christophe Frisch (flûtiste et chef d’orchestre), le groupe propose un voyage dans le temps et l’espace, séparés par quelques siècles mais réunis par un même goût de la découverte, entre musique savante et traditionnelle.

À une époque où nous en avons plus que jamais besoin, le Baroque Nomade continue sans cesse à faire de la musique un vecteur de lien social, un trait d’union entre les cultures, pour continuer de rapprocher les peuples, d’aller à la rencontre de l’altérité, d’encourager la compréhension, le dialogue et la paix.

Mon avis : Une étonnante résurrection !
Entendu en concert au Musée Dapper (j’ai eu cette chance !), la qualité des silences en fin de morceaux était juste étonnante : une véritable communion des âmes …

Pour aller plus loin :

Pour mettre au jour des musiques oubliées, Jean-Christophe Frisch crée en 1995 XVIII-21 Musique des Lumières, qui deviendra par la suite XVIII-21 Le Baroque Nomade, et explore les connexions historiques et culturelles entre le répertoire baroque européen et les traditions musicales d’ailleurs : chinoises, indiennes, éthiopiennes ou turques, sur les traces de musiciens globe-trotters qui ont sillonné le monde à une époque où les voyages engendraient les cultures croisées. En 20 ans, Le Baroque Nomade s’est produit dans d’innombrables festivals et théâtres français, et sur les scènes du monde entier (35 pays).

  1. Vivaldi, Les 4 saisons
  2. Schubert Klezmer
  3. A World of Sound
  4. Daphné Sur les ailes du vent
  5. Pellegrino, Il viaggio di Pietro della Vallee (Le voyage de Pietro della Vallee en Orient au 17ème siècle)
  6. Codex Caioni (un jour de noces en Trassylvannie au 17ème siècle)
  7. Negro Spirituals au Brésil Baroque
  8. Pur Nel Sonno, Cantates (3 cantates de Domenico Scarlatti, dédiées à Farinelli)
  9. Vêpres à la Vierge en Chine (avec le chœur du Beitang, Pékin)
  10. Teodorico Pedrini, Concert baroque à la Cité Interdite
  11. Joseph-Marie Amiot, Messe des Jésuites de Pékin
  12. Benedetto Marcello, Psaumes de David
  13. François Couperin, Leçons de Ténèbres (3 Leçons de ténèbres de F.C. avec antiennes juives et musulmanes)
  14. Chine : Jésuites et Courtisanes
  15. Rameau, Castor et Pollux (version de chambre de 1754)
  16. Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes (version de chambre du compositeur)
  17. Versailles miroir de l’Orient
  18. Les Festes Champestres (festival de Sablé)
  19. Antonio Vivaldi, Les sonates pour flûtes traversières (intégrale des Sonates pour flûte traversière et basse continue)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s