WIAZ, La guerre des prouts [série], Editions La Différence, 2016

t1à3 série le fantôme qui pète     rototo a disparu     la guerre des prouts     Albums humoristiques sur les aléas de la vie

  1. Tome 1 Le fantôme qui pète
    La famille Potiron et le fantôme qui habite leur maison se livrent à une guerre d’odeur
  2. Tome 2Le fantôme amoureux
    C’est la fin des vacances pour Léa et Théodore Potiron. Que va devenir leur ami, le fantôme péteur ? Il faut lui trouver une petite amie …
  3. Tome 3Le fantôme et les petits prouts
    C’est les vacances d’été. Théodore et Léa Potiron se réinstallent dans la maison mais … Ils ne trouvent pas leur ami ! Serait-il parti en voyage de noces ? Au château Gros-Caillou, le lendemain, ils le retrouvent au côté de Fantomine, sur le point d’accoucher de triplés.
  4. Tome 4 – Rototo a disparu : les triplés jouent à cache-cache dans la forêt toute proche. L’un d’entre eux disparaît : il ne pète pas et sans odeur, comment le retrouver ?
  5. Tome 5 – La guerre des prouts : Norbert Rabotin, amoureux d’Edmée de Tartemolle, est la nouvelle victime de l’odorante présence de Prouti, Prouta et Rototo. Le système de « l’arroseur arrosé » servira-t-il de leçon à nos petits farceurs ?

Mon avis :

Une belle série pour tous les âges, moderne et iconoclaste, sur l’amitié et l’amour. Les illustrations à l’aquarelle adoucissent le propos et remettent l’album dans la douceur et l’innocence (parfois cruelle) de l’enfance.

Dans le tome 5, le monde des gentils fantômes (le château de Groscaillou)

  • s’élargit au village de Boutignac (passage de la petite enfance à l’enfance et son cortège de bêtises/vengeance(s)) et de nouveaux personnages (de nouvelles victimes/complices en perspective ?) apparaissent dont la hauteur est disproportionnée en fonction des sentiments ressentis/affichés : Mr Bobinard le maraîcher, le petit Baptiste, Mme Paprika, …
  • le propos creuse le politiquement correct abordé au tome 1 (guerre d’odeur) et louche vers les différences de statut social et les préjugés afférents

Dans le tome 4, c’est l’angoisse parentale et l’apprentissage de la peur qui sont plus particulièrement abordés en mêlant les thèmes de découverte chers à la petite enfance (la forêt et les animaux qui la peuplent, l’indépendance, la confiance en soi) et le côté iconoclaste de chaque famille : Mme Potiron trouvera une solution à la hauteur de la différence affichée par ses amis les fantômes.

J’ai particulièrement apprécié la dernière illustration du renard, connu pour sa ruse, qui résume à elle seule la situation…

Le tome 3, lui, est axé sur :

  1. La bienveillance qui devrait présider à toute naissance
    Mme Potiron fait office de sage-femme (de femme sage ?) : elle accueille les petits dans le calme et aide les fantômes à se recentrer sur l’essentiel : l’amour qu’ils portent à leur famille nouvellement créée
  2. La place du père
    auprès de la mère et de ses enfants à naître et non pas dehors avec ses amis
  3. La naissance
    Fantomine est une « primipare » qui accouche à la maison de triplés : Prouti, Prouta et Rototo. Bénéficie-t-elle d’une péridurale ? (cf « à moitié endormie », « elle se laisse faire »)
  4. La filiation et la transmission : entre rêve et réalité de la génétique
    L’histoire familiale paternelle (un grand-oncle roteur) confrontée à la filiation maternelle (lignée pure)
    « Le fils d’un fantôme péteur est obligatoirement un fantôme péteur », or Rototo est un fantôme roteur
  5. le rôle de la mère/de la femme :
    Temporiser le père et faire des scènes de ménages (humour ???)

 

Publicités

Une réflexion sur “WIAZ, La guerre des prouts [série], Editions La Différence, 2016

  1. Pingback: Caroline LECHEVALLIER, illustrations Philipine MURAKAMI, Tous les cauchemars ont peur des bisous, collection « bisous de famille , Editions UTOPIQUE, 2016 | «Mes Madeleines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s