Véronique VASSEUR et Clémence THEVENOT, Désintoxiquez-vous, collection « Flammarion Document », éditions Flammarion, 2016

Enquête journalistique et scientifique sur les conséquences sanitaires liées aux modifications de notre environnement – Appel au libre arbitre

Les pesticides et les antibiotiques affectent

  1. la Terre
    • légumes, viande, céréales, produits laitiers, abeilles … sauf ananas, mangue, kiwi, oignons, maïs (non OGM), chou, petit pois, asperges
  2. l’Eau
    • eau du robinet (p.52), poisson (p.61)
    • pollutions (p.43)
      • physique
      • bactériologique
      • chimique
  3. l’Air
    • extérieure
      • particules fines imputables à l’industrie, à la circulation routière et au chauffage, …
    • intérieure
      • monoxyde de carbone, COV, fumée de tabac, peinture à l’huile et glycéro, meubles aggloméré, certains isolants, ondes électromagnétiques, perturbateurs endociniens, vêtements, dentiste (amalgame), …

sans compter les contaminations  dûes au progrès (activités scientifiques et techniques humaines)

  • dioxyde de titane (crème solaire, dentifrice, ..)
  • ondes électromagnétiques (portables, DVD, micro ondes, …)

qui profitent uniquement aux lobby industriels (Mosanto …)

Mon avis : Indignons-nous ! 

Si la réglementation est insuffisante voire inexistante et les risques de collusion multiples (effet cocktail, scandale du glyphosate), il est cependant possible de contrer la soumission imposée aux consommateurs en adoptant un mode de vie décroissant (http://www.ewg.org/)

D’aucuns verront dans les 18 propositions des auteures un retour en arrière (produits bio, cuisine maison, produits ménagers naturels ou fait maison, …), d’autres un nécessaire changement d’attitude …

Le seul bémol dans tout cela

  • le temps passé par les femmes (qui travaillent, rappelons-le) aux tâches ménagères
    • 3h30 pour les femmes contre 2h pour les hommes en moyenne journalière

La solution est toute trouvée : externaliser ces tâches !

Oui, mais avec quel argent ?

  1. Celui de madame pour les indépendantes célibataires fortunées (il en reste ?)
  2. Celui de monsieur (encore faudrait il qu’il accepte de rémunérer quelqu’un d’autre que bobonne (qui elle fait tout cela gratuitement)
  3. Celui de l’Etat (et en avant le déficit) ?

Manger mieux, vivre plus sainement est d’abord et avant tout un choix de société et entre la crise agricole et les lobbys industriels, je ne donne pas cher de notre peau !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s