Didier CORNAILLE, Pardon, Clara, collection « Terres de France », Presses de la Cité,, 2016

Didier Cornaille       Roman sur la spirale de la violence, de la 2ème guerre mondiale à nos jours, et le refus de la transmission de celle-ci

Clara et ses parents, d’origine parisienne, ont fui la guerre : direction le sud. L’arrêt dans le Morvan s’avèrera fatal.
Ont ils été dénoncé ? Par qui ? Pourquoi ?
Clara, leur fille unique, seule rescapée, pardonne mais refuse d’oublier … Jusqu’à ce qu’elle voit la broche de sa mère accrochée au corsage de Valérie, sa meilleure amie.

Mon avis : Une chronique douce-amère de la France, de ses ruptures et continuités, de la deuxième guerre mondiale à nos jours 

  1. Qu’est-ce qui nous rapproche, qu’est-ce qui nous divise, qu’est-ce qui fait de nous les habitants d’un seul et même pays ou encore les défenseurs d’une seule et même culture ?
  2. Comment en est-on arrivé à toutes ces ruptures ?
    1. le prosélytisme (vanité de l’esprit humain pour qui penser mieux/plus vrai que le voisin justifie toutes les atrocités)
    2. Qu’est devenu le « Plus jamais ça » ?
      1. forfanterie ?
      2. conviction profonde ?
  3. Comment faire en sorte que les enfants soient pleinement heureux sans les entretenir dans l’illusion ?

Ces questions agitent l’esprit de Clara, « La Juive » devenue institutrice du petit village du Morvan qui l’a adoptée quand ses parents ne sont pas revenus de leur convocation à la Préfecture pour une carte de ravitaillement …

Sa solution ?

Faire la fête, ensemble, car « dans la fête, tout le monde est égal, il n’y a ni différences ni étrangers » !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s