Gérard DE CORTANZE, Zazous, Albin Michel, 2016

zazous (1)      Chronique historique romancée : être un(e) ado à Paris entre 1940 et 1945

Il existe également un double-CD chez EPM Musique chansons rétro d’autrefois / Zazous

« Zazous », une « race » à part pendant l’occupation …

Leur credo ?

  • Ne pas se laisser abattre par la honte de l’armistice signé par Pétain,
  • continuer à profiter de leur jeunesse
  • résister à la morosité ambiante !

A travers un groupe d’amis (lycéens (Pierre, Jean et Catherine dite Josette), GI black américain (Charlie), coiffeuse (Sarah), chanteuse (Marie) ou apprentie mannequin (Odette)), tous fous de jazz et de swing, on suit la progression de l’armée allemande puis alliée, les restrictions imposées dans la vie quotidienne des parisiens et les actes de résistance, dérisoires ou magnifiques…

Traqués par les Allemands pendant la guerre, pourchassés par les collabos (Radio Paris) pendant et après la guerre, rejetés par la Résistance (bien que 2 d’entre eux en aient fait partie), les zazous du Café Eva ne voulaient pas changer de vie, mais profiter de leur jeunesse avant que la vie ne se charge de les changer à tout jamais.

Mon avis : Une chronique de la vie sous les bombes ! 

Les dégâts laissés par la 2nde guerre mondiale se font encore sentir de nos jours.

Qu’il est bon alors de se souvenir des rires potaches, insultes à la bêtise ambiante : une forme de résistance passive ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s