Sabaa TAHIR, Une braise sous la cendre, PKJ, 2015

une braise sous la cendre     Roman fantasy – roman d’initiation

Autrefois, les Erudits (gardiens du savoir) et les Martiaux (armée dévouée à l’Empereur) se partageaient l’Empire. Il y a 500 ans, Taïus, avec l’aide des Augures, et sa soldatesque martiale, ont pris le dessus. Il est désormais interdit de lire, écrire, dessiner … Quand Darin, le frère de Laïa, les enfants de La Lionne (ex-leader de la résistance), est enlevé par les Martiaux, Laïa jure de le délivrer. La Résistance l’aidera-t-elle ?

Mon avis : Une épopée au souffle fragile …. 

Tous les ingrédients de la Fantasy sont parfaitement maîtrisés

  • une mère qui hait/jalouse son fils vs une famille unie détruite par les « méchants » de l’histoire
  • un héros aux pieds d’argile, aimé par 2 femmes aussi différentes que le jour et la nuit
  • un triple enjeu
    • devenir empereur
    • retrouver son frère
    • la morale vs la cruauté

mais il manque le souffle du conte …. Cette partie est évoquée mais pas assez exploitée. J’aurais aimé connaître les contes entourant le mystère des Ifrits (du vent, de la mer et des sables), des Djinns, des goules, du Semeur de Nuit (spectre qui déteste les érudits)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s