Alfredo SODERGUIT, Anina, Septième factory, 2015

anina yatay salas     Film d’animation de 80 mn sur la patience et l’amitié, adapté du conte Anina Yatay Salas de Sergio Lopez Suarez illustré par Alfredo  SODERGUIT en 2003.

 

Anina Yatay Salas est une petite fille d’environ 10 ans de Montevideo (Uruguay) dont les camarades d’école se moquent car son nom est un palindrome (un mot qui se lit dans les 2 sens). Un jour, elle se bagarre avec Yisel l’éléphante, son ennemie, celle qui la prend toujours à partie. Alertée, la directrice leur donne une enveloppe noire à garder pendant une semaine … Anina résistera-t-elle à la tentation de ne pas ouvrir l’enveloppe ? Et si elle contenait la plus lourde punition de l’univers ?

Mon avis : Grandir, c’est s’affirmer et libérer la parole

Une petite fille, confrontée au monde des adultes sur lequel elle n’a pas de prise, dans laquelle chaque écolier(e) pourra se reconnaître grâce, entre autres, aux marqueurs temporels …
Une animation pittoresque dont les traits rappelleront aux enfants leurs premiers dessins de bonhomme pour un propos moralisateur (« patience est mère de sûreté », le danger des idées préconçues) ancrée dans la réalité (?) du monde écolier

  • Une directrice intimidante mais juste (pédagogie progressive (cf John DEWEY et la pédagogie par l’expérience, responsabilisation des enfants))
  • Un personnel scolaire injuste (punitions, devoirs supplémentaires, éducation par la violence, autoritarisme)
  • Des récréations bruyantes de course poursuites
  • Des camarades injustes, bêtes et méchants (avoir un nom en forme de palindrome, c’est se prendre pour quelqu’un de meilleur que les autres puisque son nom est unique et original) qui ne le sont plus tant que ça une fois qu’on connaît leurs propres failles (père absent, timidité, difficultés financières, …)
  • Des parents aimants qui ne comprennent rien à rien
  • Des voisins malveillants (donnent des conseils en fonction de leur propre vécu professionnel/personnel/politique (vie sous la dictature)), …

Les

RESSOURCES PEDAGOGIQUES

sont très bien faites et permettent une exploitation en classe (cycle 2-3)

Un film que l’on peut exploiter aussi en Histoire de l’Art (ombres et formes de l’expressionnisme allemand (Fritz Lang, M, le Maudit), références au Cabinet du Dr Caligari de Robert Wiene (1920) et au conte Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll, à Lola Montès de Max Ophuls (1955))

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s