Pentecôte

Fête chrétienne mobile rapportée dans les Actes des Apôtres

  • célébrée le 7ème dimanche (50 jours) après Pâques pour commémorer le don du Saint-Esprit (3ème membre de la trinité, source de liberté et d’intelligence de la Foi, son don est l’expression de l’amour du Père et du Fils) aux apôtres
  • conclue officiellement le temps pascal
  • a pour origine la fête juive de Chavouot (fête du don de la Torah (50 jours après l’exode hors d’Egypte) selon la tradition rabbinique)

Depuis le concile de Nicée qui s’est tenu en l’an 325, Pâques a lieu le dimanche suivant la première pleine lune qui suit le 21 mars, c’est-à-dire entre le 22 mars et le 25 avril. Donc, la Pencôte est toujours fixée un dimanche entre le 10 mai et le 13 juin.

Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre »

Si le dimanche de Pâques célèbre le retour du corps de Jésus, alors le dimanche de Pentecôte célèbre le retour de l’Esprit saint de Jésus.

Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d’un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient.

Ils virent apparaître des langues qu’on eût dites de feu; elles se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent alors remplis de l’Esprit Saint et commencèrent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.

(Actes des apôtres, 2, 1-4)
Selon l’Évangile de Matthieu (3, 16) :Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. […] Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau; et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix venue des cieux disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur. »Selon l’Évangile de Marc (1, 10) :

Et il advint qu’en ces jours-là Jésus vint de Nazareth de Galilée, et il fut baptisé dans le Jourdain par Jean. Et aussitôt, remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit comme une colombe descendre vers lui, et une voix vint des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé, tu as toute ma faveur. » Et aussitôt, l’Esprit le pousse au désert. Et il était dans le désert durant quarante jours, tenté par Satan. Et il était avec les bêtes sauvages, et les anges le servaient.

Selon l’Évangile de Luc (3, 21) :

Or il advint, une fois que tout le peuple eut été baptisé et au moment où Jésus, baptisé lui aussi, se trouvait en prière, que le ciel s’ouvrit, et l’Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix partit du ciel : « Tu es mon fils ; moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. »

Selon l’Évangile de Jean (1, 32) :

Et Jean rendit témoignage en disant : « J’ai vu l’Esprit descendre, tel une colombe venant du ciel, et demeurer sur lui. Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau, celui-là m’avait dit : “ Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, c’est lui qui baptise dans l’Esprit Saint. ” Et moi, j’ai vu et je témoigne que celui-ci est l’Élu de Dieu. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s