St Georges et le dragon, une légende dorée, raconté par Margaret Hodges, illustré par Trina Schart Hyman, Le Genévrier, 2014

challenge le mois anglais chez myloubook     Un grand merci aux éditions du Genevrier pour cet envoi.

En Angleterre, le chevalier à la Croix Rouge, qui ignore son nom et son lieu de naissance, n’a jamais eu à combattre. La Reine des Fées l’envoie combattre un dragon qui dévaste le pays de la princesse Una.

En fin de 1ère journée de bataille, le chevalier s’effondre, prêt à mourir. A cet endroit même jaillit une source. Le 2ème soir, il s’effondre sous un pommier. Il terrasse le dragon le 3ème jour.

Le roi, éperdu de reconnaissance, lui offre des cadeaux que le chevalier distribue aux pauvres, ayant promis 6 années de sa vie au service de la reine des fées. Le roi alors lui donne la main de sa fille Una. Le chevalier l’accepte mais reste à la disposition de la reine des fées et partira affronter le danger à chaque appel.

C’est ainsi qu’il a mérité le nom de St Georges, patron d’Angleterre.

Mon avis :

Très bel album d’une version anglaise de la légende du chevalier de St Georges qui initialement se déroule en Perse.

L’imagier 19ème qui illustre le texte rajoute une note de charme supplémentaire. De plus, la pagination « paysage » permet d’adapter ce texte en kamishibaï pour les plus petits.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s