Exposition « ExtraNaturel – Voyage initiatique dans la collection des Beaux-Arts de Paris / Un projet de Mark Dion » du 18 mai au 14 juillet 2016 au Palais des Beaux Arts de Paris

mark dion     Projet d’artiste offrant une lecture originale

  • sonder le rapport à l’étrange et au surnaturel dans l’art et la création

d’un choix d’oeuvres parmi les collections et le mobilier des Beaux-Arts de Paris – 13 quai Malaquais (entrée de l’exposition) 75006 Paris – M° ligne 4 : Saint-Germain–des-prés

Du 30 juin au 3 juillet auront lieu les journées « Ateliers ouverts » des Beaux-Arts de Paris qui viennent clore l’année scolaire. L’événement est l’occasion unique pour le grand public et les professionnels du monde de l’art de découvrir les travaux des étudiants et de visiter leurs ateliers. Pour la première fois cette année, le second site des Beaux-Arts de Paris à Saint-Ouen ouvre ses portes : 14 rue Bonaparte (entrée des Ateliers de Paris / M° ligne 4 : Saint-Germain–des-prés) et Cap Saint-Ouen, rue des rosiers, Saint-Ouen-sur-seine (M° ligne 4 : Porte de Clignancourt ou ligne 13 : Garibaldi)

http://www.beauxartsparis.com/fr/l-ecole/a-la-une/1449-ateliers-ouverts-2016   et   http://www.beauxartsparis.com/fr/

L’exposition est pensée autour des notions

  1. de l’histoire de l’art (Vitrine EXQUIS, cabinet SAUVAGE et Mur SALON)
    1. de la religion aux sciences (les écorchés de Houdon, Michel-Ange et Richer, pied momifié et squelette d’animaux)
    2. de la médecine à l’architecture (la notion de cabinet de curiosité, l’histoire des bâtiments et du lieu)
    3. les Beaux-Arts (les prix de Rome au dos de la vitrine EXQUIS)
  2. du labyrinthe
  3. des 4 éléments chers aux alchimistes (voir https://archimagistere.com/fr/articles-de-lesoterisme/cinq-elements/#.V3Ud_9KLSUk)
    1. la terre
    2. l’eau
    3. l’air
    4. le feu
  4. du 5ème élément cher à Aristote
    1. l’éther

Mon avis : Une petite exploration de notre part d’ombre … 

Une expo difficile à appréhender seul (sauf si l’on connaît sur le bout des doigts Les Métamorphoses d’Ovide) mais extrêmement intéressante avec un guide.

La mythologie devient cabinet de curiosité, le papier peint de Mark Dion (artiste américain qui se penche depuis ses premières compositions sur la place que l’homme occupe dans nos découvertes) nous replonge dans cette notion du 18ème siècle et quand on en sort, le 19ème siècle nous happe avec les différents mode d’accrochage (tableaux, gravures, …)

Placés ainsi au coeur du monde, nous expérimentons la démarche d’un scientifique qui classe et expérimente :

  • crânes, squelettes et moules
  • mythes et religion
  • dialogue incertain, hypnotique et effrayant entre dire le surnaturel et penser l’extra-oridinaire

bref classer l’inclassable jusqu’à l’improuvable voire l’improbable

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s