Laurent MAUVIGNIER, Loin d’eux, les éditions de minuit, 2002

Roman – Monologues intérieurs sur le thème du suicide d’un fils et des répercussions de ce geste dans la vie de ceux qui restent.

Luc s’est suicidé il y a deux ans maintenant, après l’accident mortel, 5 mois après son mariage, de Jaïmé, le mari de sa cousine Céline. Personne, à part Céline, n’a vu venir ce geste définitif : ni ses parents qu’il avait quitté pour s’installer à Paris dans une chambre de bonne, ni la famille de Céline qui lui en voulait secrètement de pousser leur fille à continuer à vivre pleinement malgré son deuil récent.

Ce que j’ai aimé :

  1. Le traitement du sujet, le suicide d’un jeune adulte, par monologues intérieurs dont les fils ne se dénouent qu’en attribuant le bon interlocuteur aux pronoms personnels
  2. Les réactions de l’entourage
    • Le désespoir des survivants
      • Le milieu social des parents (milieu ouvrier) sans aucune autre perspective d’avenir que l’usine
        • l’accident de Jaïmé, le mari de Céline = perte de la boulangerie => perte de l’ascension sociale possible pour toute une famille
        • Des parents qui n’ont pas les mots
        • La guerre et ses conséquences psychologiques sur toute une génération
    • Les raisons du suicide
      • Effondrement intérieur
    • Show must go on
      • La culpabilité du survivant
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s