Francis JAMMES, Pipe chien, collection « L’Eveilleur voyage », Editions Le Festin, 2016

(Réédition – 1ère édition : 1933 au Mercure de France)

Roman à clef d’un mémorialiste
Fable animalière – Conte allégorique

Pipe, prénommé ainsi car son dresseur lui a appris à bourrer et allumer une pipe, est un chien de cirque du moins jusqu’à ce qu’il prenne la poudre d’escampette pour fréquenter les chemins de traverse et découvrir la « comédie humaine ».

Mon avis : La langue est belle mais elle est datée …

Une écriture qui rappelle celle de Jules Renard (Histoires naturelles) :

  • une allégorie de la vie sociale (scolarisation, vie professionnelle) subie comme prison mentale (le cirque) qui conduit à la misanthropie
  • une métaphore de l’artiste incompris – > légende dorée
  • un pastiche des milieux intellectuels
  • une satire des bains de mer
  • une vengeance contre les blessures d’amour propre

ou encore une aimable bouffonnerie poétique  … Ce texte m’a rappelé la démarche de Petit Pierre (Pierre Avezard) et son manège (visible à la Fabuloserie à Dicy http://www.fabuloserie.com/)

Je n’arrive pas à classer ce texte … C’est peut-être ce qui a gêné ma lecture : trop d’informations tuent l’information !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s