Patrick CHAMOISEAU, La matière de l’absence, collection « cadre rouge », Editions du SEUIL, 2016

la-matiere-de-labsence     roman organisme narratif poétique et épique sur le deuil et la reconstruction

31 décembre 1999 – Man Ninotte, la mère de l’auteur, meurt. Se réunissent alors autour de sa dépouille, la famille, ses enfants. En évoquant la vie, la vieillesse, la mort et les obsèques de Man Ninotte, la mémoire intime (enfance de l’auteur) se mêle à la mémoire sociale (traite négrière, urbanisation, mondialisation, …) et à la mémoire poétique (Césaire, Glissant, Zola, Ségalen) en une polyrythmie patiente et consciente qui n’efface en rien ce que représente la mort d’un être cher.

Mon avis : Attention : Livre de chevet ! 

Cette année, nous fêtons les 30 ans du 1er livre de l’auteur Chroniques des 7 misères (1986, prix Kléber Haedens 1986, prix de l’île Maurice 1986 et prix international francophone Loys Masson 1987), une chroniques des djobeurs, personnages du marché de Fort de France, qui, mises bout à bout, forment l’histoire du peuple antillais.

L’énergie de survivre (à la mort, à l’amour) irradie dans ces lignes : reconquérir son corps/sa vie permet de rejoindre les autres dans la plénitude de sa différence, de laisser entrer la complexité du monde et d’y intégrer la totalité des potentialités humaines.

Avec la mort de Man Ninotte, qu’évoque ce dernier opus, la boucle de l’enfance est bouclée (Solibo Magnifique (1988), Antan d’enfance (1990-prix Carbet de la Caraïbe), Chemin d’école (1994), A bout d’enfance (2005) …) et l’arbre relationnel qui nourrit l’individu construit une différence appelée solidarité où la patience est vénérée pour dépasser l’exil.

A déguster lentement!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s