Christine d’ERCEVILLE, illustrations Mizuho FUJISAWA, Le chant des oiseaux, Editions Salvator, 2016

le-chant-des-oiseaux     Conte philosophique illustrant la phrase de St Paul (Galates, 5, 13 et 15) « C’est à la liberté que vous avez été appelés. Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde : vous allez vous détruire les uns les autres. »

Les oiseaux du grand chêne gringottent, zinzinabullent ou gazouillent joyeusement … Jusqu’à l’intervention du lézard doré !

Mon avis : Celui qui n’aime pas n’est pas libre !

Quand on choisit librement le « vivre ensemble », la vérité devient source de paix et permet d’éloigner la perversité du semeur de zizanie … L’apparente simplicité du trait de Mizuho Fujisawa souligne la compassion dont font preuve les oiseaux …

A offrir les yeux fermés !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s