Marcel L’HERBIER, L’Inhumaine, Lobster Films, 2015

l-inhumaine-bluraydvd     inhumaine_laboratoire2     set-design-1-for-blog-linhumaine       salon-de-linhumaine       txt-linhumaine       Réédition d’un film muet de 1923-1924
DVD en noir et blanc de 156 mn, version restaurée d’après le négatif original et ses teintes de l’époque
Histoire féérique – Conte – Film d’avant-garde (avant-garde narrative ou 1ère avant-garde (avant la Nouvelle Vague)) – Film d’anticipation
Tentative d’un cinéaste esthète d’atteindre le « cinéma pur »
Annonce l’Exposition des Arts Décoratifs et Industriels modernes de 1925

Claire Lescot, cantatrice célèbre et mystérieuse, reçoit le Tout Paris et leur annonce qu’elle va partir en voyage autour du monde, seule. Afin de la détourner de son projet, les uns lui offre le mariage, un autre sa mort … Claire Lescot maintiendra-t-elle son projet de voyage ? Avec quelles conséquences sur sa vie personnelle et sa carrière ?

Mon avis : Quelle est la valeur de la vie ? 

Marcel L’Herbier fut diplômé de l’Ecole des Hautes Etudes Sociales, licencié en Droit, écrivain (Au jardin des jeux secrets-1914), mélomane, scénariste, metteur en scène pour les studios Gaumont, réalisateur, producteur (fondation de sa société Cinégraphic en 1922), chercheur (avant-garde narrative) en prouesses techniques, collages symbolistes, trucages caméra, maîtrise de l’image animée, décors stylisés issus de l’esthétique du muet (Parfum de la Dame en noir-1931), … avant de se battre pour la reconnaissance du statut d’auteur de film et des métiers du cinéma. Co-fondateur du syndicat CGT des Techniciens (1937), il crée (1943-1944) l’IDHEC qu’il présida pendant 25 ans. Pionnier de la RTF (1952-1961), il conçut et anima des émissions culturelles, réalisa plusieurs dramatiques et des documentaires.

L’inhumaine, sur un scénario de Georgette Leblanc (soeur de Maurice Leblanc (Arsène Lupin, c’est lui !))

  1. exprime « l’harmonie plastique » (voir les verticales dans le film) et la mise en valeur des tendances les plus pointues de la création artistique de l’époque
    • arts plastiques (Claude Autant-Lara et Alberto Cavalcanti)
    • arts décoratifs (Pierre Charreau, Michel Dufet (meubles), Jdean Lurçat (tissus), …
    • architecture (Robert Mallet-Stevens (les plans de la maison de la cantatrice et de l’ingénieur ont été réutilisés pour la villa noailles, le mouvement De Stijl, Piet Mondrian)
    • haute couture (Paul Poiret)
    • musique (Darius Milhaud)
    • cinéma (maquette, trucage, anticipation de ce que sera plus tard la TV …)
  2. opposent les volumes architecturaux (allégorie du passé contre l’avenir) : la science est le nouvel âge de l’humanité !
    • la cantatrice Claire Lescot
      • le graphisme Arts Déco de sa maison
      • le parisianisme de son monde (artificiel, médisance, lâcheté, hypocrisie, égocentrisme …)
    • l’ingénieur Einar Norsen
      • architecture verticale de son laboratoire (réalisation d’expériences scientifiques : machine qui abolit la mort et apparition de la télévision (entre radio et cinéma)) tendu de câbles métalliques
      • monde machiniste (mouvement De Stijl, Mondrian (voir la porte d’entrée)) où la compassion et l’humanité est reine grâce au miracle de la science (un  peu truqué le miracle, mais bon, faut ce qu’il faut !)

Bref … Une belle mystification qui fait passer Prométhée pour Frankenstein !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s