Christopher NOLAN, Le Prestige, Production Newmarketfilms et Syncopy, 2006

Film sur la magie et le travail que l’excellence demande
DVD de 125 mn

1896/98, Londres – Une émulation amicale oppose 2 magiciens surdoués (Robert Angier et Alfred Borden) avant de tourner à la jalousie, à l’obsession puis à la haine. Lequel sortira vainqueur ?

Mon avis : Un dénouement surprenant doublé d’une réflexion sur la fidélité, la confiance, la loyauté et l’honnêteté ! 

Chaque tour de magie comporte 3 parties

  1. la promesse (annonce)
  2. le tour (disparition)
  3. le prestige (réapparition)

et repose sur un postulat

  1. vous ne regardez pas attentivement car vous n’avez pas envie de savoir
  2. vous avez envie d’être dupé
  3. si vous dupez votre public 1 seconde, vous le faites rêver

qu’utilise ce thriller psychologique dans une étonnante évocation en clair-obscur du monde des illusionnistes à l’aube du 20ème siècle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s