Samuel GALLET, Issues, Editions Espaces 34, 2016

Issues_170215     Théâtre – Réflexion ontologique sur l’incarcération et le rapport à

  1. la société
  2. la liberté

Boris, écrivain, anime régulièrement des ateliers d’écriture en prison. Il propose aux prisonniers 58, 672 et 99 de travailler l’écriture individuellement puis d’écrire une pièce de théâtre poétique sur leur représentation du monde …

Mon avis : La fuite ou la mort comme seul avenir ?

Jouer à être soi, à être un autre que soi, est-ce encore vivre ?

Pour l’auteur, l’horizon des prisonniers est identique à leur passé, celui-là même qui les a conduit en prison : la trilogie la mort/les femmes/la liberté de se mouvoir. En leur faisant adapter Lisystrata (https://mesmadeleines.wordpress.com/2015/06/21/aristophane-les-oiseaux-lysistrata-editions-les-belles-lettres-1977/), le personnage (dont les ressorts ne dupent personne même pas le lecteur) pousse ces hommes privés de liberté à réfléchir à  ce qu’elle représente, à exorciser leur violence …

Seront-ils un jour capable de refuser d’infliger la mort à Autrui, de s’élever socialement, de ne pas reproduire les schémas parentaux auxquels ils sont confrontés depuis leur tendre enfance ?

Quel véritable choix la Société leur laisse-t-elle ? L’écriture / le théâtre sont-ils des outils éducatifs ou des dérivatifs à l’ennui carcéral ?

Ce qui commence comme un jeu sur l’écriture, un moyen de se connaître intimement et d’effectuer un retour sur soi ne s’avère être qu’une duperie de plus …

Publicités

2 réflexions sur “Samuel GALLET, Issues, Editions Espaces 34, 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s