Exposition « La peinture américaine des années 1930 » du 12 octobre 2016 au 30 Janvier 2017 au Musée de l’Orangerie

Exposition en partenariat avec l’Art Institute de Chicago (exposition présentée du 05 juin au 09 septembre 2016)
Présentation d’une 50taine de toiles issues

  1. de prestigieuses collections publiques américaines (l’Art Institute à Chicago, le Whitney Museum, le Museum of Modern Art à New-York…)
  2. de collections particulières

dont la diversité reflète toute la richesse (de l’abstraction au réalisme « social » en passant par le régionalisme, les univers esthétiques de peintres tels que Marsden Hartley, Georgia O’Keeffe (natures mortes énigmatiques de style minimaliste), Stuart Davis (néo-cubisme) ou Edward Hopper cohabitent et se confrontent dans les mêmes foyers de création) de cette période anxiogène de récession et de pauvreté précédant la Seconde Guerre mondiale

La chute de la bourse de New York, le 29 octobre 1929, plonge les États-Unis, et l’Europe, dans une décennie noire : Chômage, expropriations et précarité, la Grande Dépression balaye le pays. Le monde de l’industrie conserve pourtant dans ce contexte une réelle force de séduction dans un pays en recherche de modèles fiables et solides.

  1. Puissance industrielle
    • Les vues d’usines (Charles Sheeler, Charles Demuth)
    • Les dégâts engendrés par la crise (la difficile condition des dockers de Saint-Louis – une main d’œuvre bon marché victime de la pénurie de travail – par Joe Jones le portrait de Pat Whalen (emblématique défenseur des travailleurs) par Alice Neel, communiste convaincue)
  2. Retour à la terre
    • L’image rassurante du Monde Rural et des travaux saisonniers (les paysages de Grant Wood ou de Marvin Cone, les ouvriers agricoles vus parThomas Hart Benton, la sécheresse vue par Alexandre Hogue )
  3. La ville spectacle : la danse, la fête, la boisson, le cinéma
    • le désir, parfois transgressif, de divertissement pour oublier la solitude et l’angoisse (Philip Evergood, Arthur Dove, Paul Cadmus, William H. Johnson, Reginald Marsh …)
  4. L’histoire américaine : un refuge face à un passé décevant et un avenir incertain ?
    • souvenir des premiers colons par Doris Lee (Thanksgiving), Guerre d’indépendance chez Grant Wood (Daughters of Revolution), évocation de la communauté des Shakers chez Charles Sheeler (Home, Sweet Home), passé esclavagiste (Aaron Douglas, Aspiration) ou traditions des premiers occupants du pays, voir Kingsland Morris pour ses « compositions indiennes »
    • Le programme « Public Works of Art Project » sous Roosevelt

Pour aller plus loin :

  • L’Amérique des années 30 au cinéma, les films sont projetés dans l’auditorium du musée d’Orsay

    Vendredi 25 novembre à 20h : The Struggle de David Griffith, 1931

    Samedi 26 novembre à 16h : La Ruée (American Madness) de Frank Capra, 1932 et à 19h : Ceux de la zone (Man’s Castle) de Frank Borzage, 1933

    Mardi 6 décembre à 20h : Wild Boys of the Road  de William Wellman, 1933

    Mercredi 7 décembre à  20h : Fast Workers de Tod Browning, 1933

    Mardi 13 décembre à 20h : Notre pain quotidien (Our Daily Bread) de King Vidor, 1934

    Vendredi 16 décembre à 20h : Rue sans issue (Dead End) de William Wyler, 1937

    Samedi 17 décembre  à 16h : La Joyeuse Suicidée (Nothing Sacred) de William Wellman, 1937 et à 19h : Les Raisins de la colère (The Grapes of  Wrath) de John Ford, 1939

  • vendredi 6 janvier 2017 à 18h30 : Une lecture par le comédien Jean-Pierre Bouvier fera redécouvrir, entre autres, John Steinbeck, John Fante, James Agee à travers les textes les plus révélateurs de cette période où les auteurs américains des années 1930 témoignèrent de la première grande crise morale et sociale des États-Unis

Musée de l’Orangerie – Jardin des Tuileries
Place de la Concorde
Ouvert de 9h à 18h – Dernier accès : 17h15 – Fermé le mardi
Nocturnes exceptionnelles ( > 21h) : les vendredi 23 et 30 décembre 2016 et les vendredi 6, 13, 20 et 27 janvier 2017
Tarifs
Entrée : 9€ – Tarif réduit : 6,50€ – Gratuit le 1er dimanche du mois – Gratuit pour les moins de 26 ans

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s