Léonora MIANO, Crépuscule du tourment, Editions Grasset, 2016

challenge-rentree-litteraire-2016     Roman séditieux sur les liens entre l’africanité et l’occident

De nos jours, quelque part en Afrique subsaharienne (le Cameroun ?), 4 femmes (Madame (la mère), Amandla (l’ex-amante), Ixora (la future épouse) et Tiki (la sœur)) s’adresse à Dio, un homme misanthrope revenu au pays pour y prendre sa place.  Y parviendra-t-il ?

Mon avis : Une autre histoire de la mémoire des corps …

A travers l’histoire de ces 5 personnages, l’auteur nous rappelle

  1. la nécessité de se construire un rapport à l’Histoire (dimension philosophique, politique, psychique, sociale de la traite négrière et de ses conséquences dans les sociétés africaines, antillaises et occidentales) et à l’histoire (celle de sa famille) quand on devient parent afin de ne pas transmettre un héritage mortifère
  2. l’importance du lien entre héritage et subjectivité
  3. que l’Afrique partage avec l’Europe l’héritage culturel laissé par les grecs
    • le commerce des esclaves
    • les cultes nubiens et égyptiens
    • l’amour selon Aristophane (le genre neutre en sus du masculin et du féminin)
    • les mythes
      • les amazones (cf le quartier Vieux Pays où les femmes vivent entre elles)
      • le patriarcat

et pervertit son propos (tout comme le fait la société moderne en attendant d’Autrui qu’il(s) travaille(nt) efficacement sans leur laisser suffisamment de temps pour élever décemment/dignement leur(s) enfant(s)) en substituant l’effacement volontaire du corps (le récit de Tiki) au vol du corps (le récit de Madame).

Jusqu’ici, on reconnaissait une société évoluée à sa capacité à prendre soin des plus faibles. Que restera-t-il de la société / de la culture si l’humain s’efface ?

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s