Joanne, HARRIS, L’Evangile de Loki – La saga épique du dieu trompeur, collection « Eclipse », Panini Books, 2015

challenge nordique 2016 cryssilda collins blog     Saga des dieux nordiques, de la naissance des Ases à Ragnarök

  1.  vue par Loki, le Père et la Mère des mensonges
  2. autour de la Prophétie de l’Oracle

Au commencement, les feux du Monde Souterrain (chaos) ont jailli d’un trou dans la glace du Monde d’En Haut (ordre). De l’ordre et du chaos sont nés

  1. Ymir le géant, père du peuple des Glaces
  2. Audhumla la vache qui, en léchant le sel contenu dans la glace donnera naissance au 1er homme (Buri)

Au 1er regard, leurs enfants se détestent, se battent. Pour finir, les 3 petits fils de Buri (Odin, Vili et Ve, les 1ers Ases)

  1. tuent le vieil Ymir
  2. créent les mondes du milieu à partir de sa dépouille
    1. os —-> rochers
    2. chair-> terre
    3. sang-> rivières
    4. crâne -> firmament
    5. cervelle -> nuages
    6. sourcils -> barrière séparant les Terres
      1. Intérieures (Peuple des Roches s’installe dans les montagnes intérieures, le Peuple (des hommes) dans les plaines du Milieu, le Peuple des Tunnels dans le Monde Souterrain et les animaux et êtres fantastiques dans la forêt de Fer, qui deviendra par la suite la Mer Unique)
      2. Extérieures (Peuple des Glaces)

Les Runes possédées par les Vanes (issus de l’union des Peuples du Feu et des hommes du Peuple) leur permettent de vivre dans les mémoires, ce qu’Odin leur envie. Il tentent de s’approprier les Runes par la guerre puis la négociation … Quand Gullug-Heid, vieille sorcière et maîtresse du feu, est envoyée, le destin se met en marche …

Mon avis :

Ce Gospel (mutation de chants rituels exprimant la révolte et la souffrance), cet évangile (parole de dieu), nous parle de mutations

  1. du monde matriarcal (la sorcière Gullug-Heid, du côté du chaos et de la connaissance) supplanté par le monde patriarcal (Odin, du côté de l’ordre)
    1. l’importance des vieilles femmes (à trompeur, trompeuse et demi) dans les anciennes sociétés (vikings, Afrique du nord, contes européens (Blanche Neige))
    2. se prémunir contre leur(s) aigreur, envie, mauvais conseil(s), manipulation(s)
  2. du mouvement du monde : ordre et chaos s’affrontent, se conjuguent, vivent l’un à côté de l’autre, l’un après l’autre, l’un en même temps que l’autre

Cependant, ce récit est fait par un homme (Loki), qui ne vaut pas mieux que la femme qui l’affronte, alors ne serait-il pas (un peu) partial ?

Publicités

2 réflexions sur “Joanne, HARRIS, L’Evangile de Loki – La saga épique du dieu trompeur, collection « Eclipse », Panini Books, 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s