Alain BELLET, Virée nomade, collection « rester Vivant », Editons Le Muscadier, 2016

Roman / Nouvelle sur les errements de l’adolescence

Un juge laisse à Maxou, lors de sa 2nde arrestation, le choix : attendre son procès aux Assises en prison ou partir avec des éducateurs et d’autres jeunes traverser le Sahara pendant 2 semaines … Qu’est-ce que 2 semaines avec les Touaregs peuvent changer dans une vie ?

Mon avis : Être dans le silence …

Quelques fois, il faut peu de chose pour revenir sur les bons rails : une rencontre, un regard échangé, une différence comprise ….

Reste à définir ce que sont les « bons rails » : la société de consommation ? Métro-boulot-dodo ou s’ouvrir à la vie, se laisser transformer et partager, en l’acceptant, le silence de l’humanité qui crie dans le désert ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s