Yves-Marie CLEMENT, La peau noire des anges, collection « Rester Vivant », Editions Le Muscadier, 2016

Roman sur l’immigration à Mayotte et ses conséquences sur les enfants

Angelina et Célestin sont clandestins : leurs parents ont choisi d’émigrer de Madagascar à Mayotte, pour leur offrir une vie meilleure. Mais sur l’Île aux Parfums quand on est orphelin, la vie est dure. Comment faire pour rembourser la dette à Mr Rakoto, le passeur ?

Mon avis : Fais aux autres ce que tu voudrais qu’on te fasse …

Un récit initiatique

  • qui pourrait être retravaillé en conte en classe
  • qui traite, sans culpabiliser personne, des enjeux
    • éthiques (signaler systématiquement les clandestins (et les renvoyer dans leur pays d’origine, ce qui a un coût certain pour les finances publiques) ou les accueillir dans les hôpitaux (accouchements, soins), les écoles/collèges/lycées (éducation obligatoire jusqu’à 16 ans) de la république ?)
    • économiques, voir l’articlehttp://www.aid97400.lautre.net/IMG/pdf/ETIQE_5.pdf
    • humains (séparation familiale, respect des coutumes, hébergement digne, risque d’esclavage … )

de l’immigration à Mayotte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s