Houda Benyamina, Divines, production Easy Tiger, 2016

Prix Next Century 2013 au festival international du film de Dubaï (scénario) – Lauréat de la fondation GAN 2014 – Caméra d’or au festival de Cannes 2016

Drame social – Réflexion sur la cité, le regard et le sacré – chronique féministe

Film franco-qatari de 105 mn
Projection suivie d’une rencontre animée par Brice Ahounou (journaliste et anthropologue) au Musée Dapper, le samedi 4 février avec les comédiennes (sous réserve)

Montreuil (93), Cité de la Noue – Maïmouna (fille d’imam) et Dounia (fille d’une mère célibataire) sont inséparables et préparent un BEP accueil tout en faisant les 400 coups et en rêvant leur vie future. Pour réaliser son rêve (être riche), Dounia se rapproche de Rébecca, une dealeuse respectée …

Mon avis : Flamboyant et libre donc unique ! Un mélange de dureté et de délicatesse, d’innocence et de férocité …

Un film multi facettes, inspiré par les émeutes de 2005, aux tendances girl-power

  1. un film sur les banlieues, leur paupérisation (camp de Roms, tours HLM …) et leur déterminisme social
  2. un western aux codes détournés (le rôle habituellement dévolu aux hommes est interprété par des femmes qui s’approprient les clichés machistes de la société urbaine)
  3. une initiation amoureuse (celle de Dounia)
  4. une tragédie entre Antigone et Mustang

Que reste-t-il de notre société « Liberté-Egalité-Fraternité », du « Vivre Ensemble » quand l’adhésion au consumérisme (dépenser sans compter au Centre Commercial le plus proche, passer ses vacances à Phuket) est la seule élévation proposée ?  Comment garder ses enfants dans le droit chemin quand le respect s’obtient en opprimant autrui (commerce du sexe et de la drogue, emprise) et non en luttant contre ses propres démons intérieurs ?

Un constant  âpre et sans morale, miroir de Bande de filles de Céline Sciamma, qui nous rappelle la claque de La Haine de Matthieu Kassowitz.

Observez le traitement par la caméra des verticales et des horizontales, les scènes de mime, écoutez les dialogues percutants « t’as du clito ! », « les mecs se couchent avec Beyoncé et se réveillent avec Zavatta ! » et vous aurez une petite idée de ce dont sont capables les nouveaux (nouvelles) réalisateurs (réalisatrices) de notre génération !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s