Guillaume OLIVE, illustrations Zhihong HE, Nian le terrible – La légende du Nouvel An chinois, Editions Le Seuil-Jeunesse, 2012

Album
Conte étiologique reprenant l’une des légendes fondatrice du Nouvel An asiatique

Il y a de cela bien longtemps, la 12ème nuit de la 12ème lune, Nian, le dragon du fond de la mer de Chine, aux cornes pointues et aux dents acérées, surgissait et anéantissait tout sur son passage.
Un jour, un vieux du village se rebelle : « Cessons de fuir, protégeons nos terres, et combattons ce monstre sanguinaire ! » Oui, mais comment faire ?

Mon avis : Tout seul c’est bien, ensemble c’est mieux !

Une canne de bambou, de longs palabres et des idées … UNE solution : oser affronter son dragon intérieur quelque soit son âge et, si possible, gagner le combat !

Les peintures à l’encre de chine sur papier de riz (dans la plus pure tradition picturale chinoise) sont ma-gni-fiques (voir la double page centrale) !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s