Helen FIELDING, Bridget Jones [série], Albin Michel, 2014

Bridget Jones Baby     Romans humoristico-sociétaux, adaptés au cinéma en comédies

Tome 1 : Le journal de Bridget Jones (2001) – adaptation au cinéma (2001)

Journal intime d’une célibataire de 29 ans, extrêmement gaffeuse, aux prises avec

  1. le moral à zéro (elle pense être amoureuse de Daniel Cleaver, patron de sa maison d’édition Pemberley Publishing)
  2. la silhouette rondouillarde
  3. sa mère qui cherche à tout prix à la marier

Son rêve ? Trouver l’âme soeur et la garder, son angoisse ? Perdre au moins 5 kg, son obsession ? Arrêter de fumer et de boire du Chardonnay, tout en atteignant son « équilibre intérieur » …

Tome 2 : L’âge de raison (2004) – adaptation au cinéma (2004)

Bridget a enfin trouvé l’amour en la personne de Mark Darcy, brillant avocat. Sa nature franche et gaffeuse la pousse à commettre des impairs dans le cercle professionnel de son amoureux. En Thaïlande avec Daniel Cleaver pour un reportage, BJ est victime d’un passeur de drogue et jetée en prison. Sans l’intervention de Mark, elle y serait encore …

Tome 3 : Folle de lui (2014) – en cours d’adaptation (?)

Mark, devenu son mari, décède au Soudan dans un attentat à la voiture piégée suite à une négociation pour la libération d’otages, laissant Bridget effondrée avec 2 enfants, William (4 ans) et Mabel (3 mois). Le livre s’ouvre 4 ans après, période à laquelle BJ est enfin prête à reprendre sa vie amoureuse en main. Elle découvre les difficultés de reprendre une vie sexuelle active passé 50 ans, les nouvelles formes de drague sur internet, les toy-boys et les cougars… Arrivera-t-elle à reformer un couple ?

Tome 4 : Bridget Jones Baby (2016) – adaptation au cinéma (2016)

L’action se situe avant le tome 3. Bridget a la quarantaine bien entamée. Il y a 5 ans de cela, Mark Darcy a rompu leurs fiançailles. Aujourd’hui productrice de Sit Up Britain, célibattante, BJ accepte d’être la marraine de Molly, la fille de son amie Magda. Horreur, le mari de Magda a demandé à Mark Darcy d’être le parrain … Une nuit d’amour sans lendemain avec Mark Darcy, une autre avec Daniel Cleaver, des capotes écolos périmées et voilà notre BJ enceinte ! Mais de qui ?

 challenge rentrée Littéraire de Mme Hérisson 2014    Mon avis :

« Nous sommes tous des Bridget Jones » titrait le magazine ELLE à la sortie du Tome 1. Si l’on adapte cette maxime au tome 3, cela signifie que

  1. nous pétons
  2. nous nous vomissons dessus/faisons « chier » dessus par une mouette au premier rendez-vous
  3. nous sommes obsédés par les régimes, le fait de former un couple, les livres de bien-être
  4. nos enfants (dont nous avons du mal à supporter les comportements pénibles) nous trouvent bête voire bizarre, ce qui ne les empêchent pas de nous aimer très fort (et vice-versa)
  5. nous nous faisons mener par le bout du nez par notre liberté sexuelle si chèrement acquise

mais aussi que

  1. nous avons de l’humour
  2. nous sommes des mères qui concilions travail ET famille
  3. nous sommes attach(i)antes
  4. nous avons des problèmes de communications avec nos mères

Les portrait féminins dessinés ici par l’auteur sont très éloignés de l’image glam’, sophistiquée voire pornographique que nous renvoient la société et la publicité. Et ça fait du bien !!!! On rit toujours autant de la maladresse sociale de Bridget !

Dans ce tome 4, la mère s’adresse à son fils (sorte de testament de vie) par lettre interposée (journal). La leçon de vie (ce sont nos attentes qui nous perdent, le secret est de faire avec ce qu’on a !) sera-t-elle transmise ou le fils sera-t-il aussi maladroit que la mère ?

Pour aller plus loin :

cinéma - le journal de Bridget Joneslittérature - Le journal de Bridget Jones         T.2l'age de raison

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s