Terence DAVIES, Sunset Song, distribution REZOFILMS, 2015

                 Film de 135 mn
Drame social – Mélodrame

Adaptation d’un roman historique anglais éponyme (de Lewis Grassic Gibbon, 1932)

Jean Guthrie, en proie à une dépression post-partum, s’empoisonne avec ses jumeaux parce qu’elle est enceinte de nouveau. La soeur du père Guthrie prend à sa charge les 2 plus jeunes enfants. Ne s’entendant pas avec son père, John Guthrie, un homme violent et autoritaire, William, le fils aîné, part pour Aberdeen, s’y marie et émigre en Argentine. Christine, la seule à rester à la ferme avec le père, devra abandonner son rêve de devenir institutrice … Quand ce dernier fait une crise cardiaque, qui s’occupera de Blawearie (le domaine) ? Chris ?

Mon avis : Un très bel hommage à la vie au rythme des saisons des « damnés de la terre »…

La vie des femmes dans la campagne écossaise à l’aube de la première guerre mondiale (abandon des rêves d’émancipation, mariage dans la communauté, bébé(s) et violence conjugale) ou quand le carcan social prend le relais du carcan privée …

Le travail de la lumière (intérieure (Chris) et extérieure (l’Ecosse))

  1. met en scène une révolution possible au sein de la société puritaine et bien-pensante de l’époque
    • celle des femmes (émancipation financière (Chris hérite du domaine) et sociale (pas de tuteur familial, pas de hiérarchisation dans le couple), travail reconnu (elle est la Maîtresse de Blawearie, personnage à part entière)),
    • celle de la paysannerie (mécanisation)
  2. annonce les combats féministes ultérieures
    • rester soi-même (polie, aimante, travailleuse, courageuse, dure à la tâche …)
    • faire fi des difficultés et suivre sa route sans faiblir
    • résister

magnifie le portrait (l’élégie ?) d’une société rurale et patriarcale, vivant en vase clos, qui aspire malgré tout au bonheur. Un regard mystique sur la terre éternelle (synchronisation homme/nature), rythmé par les événements familiaux (naissance, décès, mariage), le passage des saisons et les cycles agricoles !

 

Publicités

2 réflexions sur “Terence DAVIES, Sunset Song, distribution REZOFILMS, 2015

  1. J’avais lu le roman il y a longtemps et je n’avais pas accroché, je ne m’en souviens pas vraiment d’ailleurs… J’avais entendu parler de cette adaptation avant sa sortie en France, puis j’ai oublié… mais je suis curieuse de la voir !
    Attention, l’auteur est écossais, pas anglais 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s