Burak Cem ARLIEL, Le Passeport turc, production Cemal Noyan/Crïnes Celikcan, 2011

Film de 90 mn (VFST turc)
Docu fiction – Témoignage/Hommage aux ‘Justes » de Turquie

19 diplomates turcs ont sauvé des juifs pendant la deuxième guerre mondiale. Ce docu-fiction est construit sur les souvenirs

  • des rescapés,
  • de leurs familles
  • de la famille des diplomates en fonction (on peut citer notamment Behic Erkin, ambassadeur à Paris de 1940 à 1943, Saffet Arikan, ambassadeur à Vichy  de 1942 à 1944 et Kudret Erbey, consul général à Hambourg  de 1940 à 1945.)

12 trains ont sillonnés l’Europe (6 entre avril et juin 1942 au départ de Paris), au nez et à la barbe des nazis, en direction d’Istanbul, sauvant des citoyens dont certains n’étaient même pas d’origine turque … Certains des rescapés étaient encore enfants à l’époque et bien que conscients du danger encouru par leurs familles, l’innocence et son cortège de bêtises (tirer la sonnette d’alarme du train arrêté en gare emplie de nazis, révéler aux nazis que le train transportent des juifs) n’est pas exempt de leur voyage.

Mon avis : Un film de propagande qui comble une lacune de notre histoire !

Pendant la deuxième guerre mondiale, la Turquie était un pays neutre (jusqu’à ce qu’elle déclare la guerre à l’Allemagne en 1942). Cette neutralité lui a permis de soustraire à l’holocauste, en leur fournissant un passeport de citoyen turc, nombre de familles juives (souvenons-nous que l’Empire Ottoman était devenu une terre d’accueil pour les Séfarades d’Espagne fuyant les pogroms d’Isabelle la Catholique en 1492) : dispense de porter l’étoile jaune, relâche des ressortissant turcs lors des rafles, … Entre une centaine de personnes et 2000 juifs ont pû être sauvés.

6 ans de recherches en France, aux Etats-Unis, en Turquie (archives officielles + communauté juive), en Israël et en Allemagne ont été nécessaire pour mener à bien ce projet « d’initiative privée » qui a le soutien du projet Aladin.

Rendre justice à la mémoire de ces Justes est une bonne chose, surtout dans le contexte actuel (raid meurtrier d’Israël, en 2010, au cours duquel 9 ressortissants turcs ont été tués dans un bateau se rendant à Gaza. Suite au refus de s’excuser d’Israël, Ankara avait renvoyé l’ambassadeur d’Israël et gelé tous les accords de défense entre les deux pays).

Cependant je reste dans l’attente d’une même recherche concernant le génocide arménien (voir à ce sujet : https://mesmadeleines.wordpress.com/2015/04/24/michel-marian-le-genocide-armenien-de-la-memoire-outragee-a-la-memore-partagee-collection-bibliotheque-idees-albin-michel-2015/)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s