Exposition « Les plaisirs de l’ermitage – Dans l’intimité retrouvée d’un pavillon de plaisance du XVIIIème siècle » du 16 mars au 16 avril 2017

Exposition

  • proposée par les étudiants (promotion 2016-2018) en Master Marché de l’Art ancien et moderne à l’Institut d’études supérieures des arts (IESA Paris)
  • abordant l’Art de vivre au XVIIIème siècle
    • diffusion des notions de politesse et de courtoisie
    • évolution des Arts de la table (la salle à manger devient un lieu de sociabilité dans un cercle restreint)
      • apparition des diners/soupers mondains

Chaque week-end, durant les cinq semaines de l’exposition, des spectacles de marionnettes et des récitals de clavecin permettront de faire revivre l’atmosphère du pavillon.

Pavillon de l’Ermitage – 148 Rue de Bagnolet – 75020 Paris – Tel. +33 (0)6 66 11 27 17 – E-mail : lesplaisirsdelermitage@gmail.com
Contact : Antoine Bony, chef de projet – https://www.iesa.fr/   et   https://ermitagepavillon.wordpress.com/balades-commentees-affaires-de-familles/balade-commentee-affaires-de-familles/

Le pavillon de l’Ermitage (une Folie de style régence) a été construit pour l’épouse du Régent, la duchesse d’Orléans, fille de Louis XIV et de la marquise de Montespan, au début du XVIIIème siècle dans le parc de son château de Bagnolet aujourd’hui disparu.

A cette époque, l’élite française cherche à s’éloignant du tumulte de la vie parisienne. Les plus aisés recherchent le calme et la discrétion de la campagne. Cette aimable société développe

  • des modes nouvelles (attachement au Grand Siècle, goût pour la mythologie, importance de la musique, théâtromanie)
  • une pratique de la sociabilité (l’ancêtre du « vivre ensemble ») inédite (galanterie, libertinage)
  • un renouvellement des pratiques et des normes de la propreté corporelle (coquetterie/bien-être hérités de Louis XV deviennent symboles d’élégance de vivre)
    • développement de cabinets des bains (baignoire, bidets, boules à savon, éponges) à l’intérieur des appartements
    • le rite social de la toilette
      • la toilette privée
      • la « Grande Toilette » où les femmes reçoivent et se parent (jeu de séduction/galanterie)

dans l’optique de mener une vie douce et passionnée …

Mon avis : Un saut dans le temps ! 

Une expérience sensitive, sensuelle et sensorielle inédite, à tenter pour un après-midi charmant en amoureux ou en famille le week-end.

Le retour vers le futur risque d’être bien difficile !

A noter !

2 expos temporaires au Petit Palais

  • du 21 mars au 09 juillet 2017 : « De Watteau à David – La Collection Horvitz »
  • du 21 mars au 16 juillet 2017 : « Le Baroque des Lumières – Chef d’oeuvres des églises parisiennes au XVIIIème siècle »
Publicités

Une réflexion sur “Exposition « Les plaisirs de l’ermitage – Dans l’intimité retrouvée d’un pavillon de plaisance du XVIIIème siècle » du 16 mars au 16 avril 2017

  1. Pingback: Alexandra De BROCA, La soeur du Roi, Editions Albin Michel, 2017 | En Quête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s