Amélie NOTHOMB, La Nostalgie heureuse, Albin Michel

             Roman – Autobiographie

Retour au Japon de l’auteure (15 ans d’absence au Japon, 23 ans sans voir Kobé et entre temps il y a eu le tremblement de terre) pour un reportage sur La Métaphysique des tubes qui vient d’y être publié. Elle  a prévue de

  • rester 6 jours à Kobé et 3 jours à Tokyo
  • faire un pèlerinage sur tous les lieux qui ont marqué son enfance.
  • revoir Rinri, son premier amour (thème de Ni d’Eve, ni d’Adam)
  • retrouver sa nounou bien-aimé Nishio-San …

Mon avis :

Pour les japonais, la nostalgie n’est pas la tristesse, c’est se souvenir avec bonheur de ce que la vie nous a apporté. C’est ce qu’éprouve Rinri, son ex-fiancé, c’est ce vers quoi l’auteur souhaite tendre à partir de maintenant.

Reste à savoir si la Littérature sera au rendez-vous …

Publicités

5 réflexions sur “Amélie NOTHOMB, La Nostalgie heureuse, Albin Michel

  1. Pingback: Le mois belge 2017 : le récapitulatif |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s