Amélie Nothomb, Pétronille, Albin Michel, 2014

        Roman où l’auteure met en scène

  1.  l’amitié qui la lie avec sa « convigne », compagne de beuverie champagnisée
  2.  sa propre mort

Amélie Nothomb rencontre Pétronille Fanto, doctorante en littérature élizabethaine, à une dédicace. Aussi polie que Pétronille est délurée et fantasque, aussi généreuse qu’elle est égoiste et sans gêne, l’auteure entraîne le lecteur dont elle fait à la fois un voyeur de cette relation prédateur/proie, le témoin d’une amitié exceptionnelle de respect de l’univers de chacune et un complice des frasques de leur duo.

challenge rentrée Littéraire de Mme Hérisson 2014    Mon avis :
La figure du monstre et de la dévoration soutend ce roman

  •  la folie des écrivains, nécessité pour accoucher de leur propre univers(d’ailleurs certains titres précédents de l’auteure (Barbe Bleue, Acide Sulfurique, …) sont, explicitement ou non, repris/intégrés dans la présente œuvre), qui les dévore et dévore le monde qui les entoure
  • la relation amicale inégale (socialement, affectivement, en temps, en argent, …)
  •  l’aigreur et l’impolitesse des bourgeoises (V.Westwood en tête)
  •  la confiance (respect/trahison)

l’ivresse au champagne devient l’arbre qui cache la forêt, le roman une (longue) nouvelle policière, la fin une queue de poisson : Amélie Nothomb nous annoncerait-elle (voir l’épilogue du roman) qu’elle change de vie ?

Publicités

Une réflexion sur “Amélie Nothomb, Pétronille, Albin Michel, 2014

  1. Pingback: Le mois belge 2017 : le récapitulatif |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s