Caroliune LARROCHE, Hokusai Voyage dans le monde flottant, collection « L’Art et la manière », édition Palette…, 2010

         Ce documentaire propose une biographie assortie de nombreuses explications concernant la composition d’estampes.

Ce que j’ai retenu :

Katsushika Hokusai, né au Japon en octobre 1760 de parents inconnus, a été adopté par un miroitier. A 4 ans, il manifeste un don pour le dessin et le monde qui l’entoure. D’abord commis chez un libraire puis apprenti chez un xylographe où il apprend à graver des dessins sur des planches de bois destinées à imprimer des estampes.

En 1778, il intègre l’atelier du peintre d’estampes Shunsho, spécialisé dans les portraits d’acteurs. Il y apprend les techniques de l’ukiyo-e :

  1. illustration de romans, production de portraits d’acteurs
  2. surimono (estampes à petits tirage agrémentées de poèmes soulignant l’image, offertes au Nouvel An ou circulant auprès des clubs d’amateurs de poésie)

A 40 ans, il décide de poursuivre seul son œuvre et

  1. dessine quotidiennement, peint (au Japon, c’est le même mot egaku qui désigne l’acte de peindre et celui de dessiner)
  2. médite
  3. se passionne pour
    1. la perspective occidentale
    2. le mouvement des astres

En 1812, toujours passionné par la nature, il parcourt le pays à la recherche de paysages nouveaux. En 1814 paraissent les premiers volumes de ses dessins : Manga (signifie dessin au fil de la pensée) d’Hokusai

  1. 15 volumes entre 1814 et 1834;
  2. ce sont des images de la vie quotidienne au Japon, des scènes de légendes anciennes, des études d’animaux.
  3. Cette encyclopédie par l’image [croquis technique sur les mouvements et les masses] devient un manuel pour les peintres et les artisans de l’estampe [répertoire de modèle sur tous les sujets]) .

En 1831, il publie les 36 vues du mont Fugi et impose le paysage dans l’univers de l’ukiyo-e. Suivent d’autres séries jusqu’en 1840 : Contes de la nourrice, Cascades, Océans de la sagesse, Vrai miroir des poètes, 100 vues du mont Fugi.

En 1839, son atelier part en fumée, 10 ans avant sa mort à 90 ans. C’est à cette époque qu’Hiroshige, de 37 ans son cadet, vient concurencer sa célébrité, se consacrant lui aussi au paysage.

Mon avis :

Est-ce parce qu’il n’avait pas de nom patrimonial qu’il changea 50 fois de nom d’artiste (même si c’était une pratique courante au Japon) : Shunrô (Splendeur du printemps), Sôri II (nom de son second maître), Taîto, Litsu (âgé à nouveau d’un an), Mangi (qui a dix mille ans), Hokusai (atelier du Nord, en hommage à l’Etoile Polaire) ?

Quelques réflexions à retenir comme testament artistique :

  1. « Il y a le noir antique et le noir frais, le noir à la lumière et le noir dans l’ombre. Pour le noir antique, il faut y mêler du rouge, pour le noir frais, c’est du bleu; pour le noir dans la lumière, il faut le refléter de gris. » Hokusai
  2. « Vers l’âge de 50 ans, j’ai publié une infinité de dessins, mais tout ce que j’ai produit avant l’âge de 70 ans ne vaut pas la peine d’être compté. C’est à l’âge de 73 ans que j’ai commencé à comprendre la véritable forme des animaux […] et la nature des plantes et des arbres. Par conséquent, à l’âge de 90 ans je pénètrerai le mystère des choses. A 100 ans, je serai décidément parvenu à un degré de merveille et, à 110 ans, chaque point, chaque ligne de mes dessins, tout sera vivant. Je demande à ceux qui vivront autant que moi de voir si je tiens parole. Ecrit à l’âge de 75 ans par moi, autrefois Hokusai, aujourd’hui Gakiö Rôjin, le vieillard fou de dessin. »

Debussy, Degas, Monet et Van Gogh reconnaitront en Hokusai non seulement un maître mais un « peintre universel » qui leur permettra de renouveler leur manière de peindre et de composer.

 

Advertisements

Une réflexion sur “Caroliune LARROCHE, Hokusai Voyage dans le monde flottant, collection « L’Art et la manière », édition Palette…, 2010

  1. Pingback: Kazunari HINO, illustrations Takao SAITÔ, Les Grenouilles samouraï de l’étang des Genji, Picquier Jeunesse, 2009 | Mes Madeleines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s